Nouvelles Du Monde

Conséquences économiques du coup d’État au Niger : le port de Cotonou congestionné et les marchandises s’accumulent

Conséquences économiques du coup d’État au Niger : le port de Cotonou congestionné et les marchandises s’accumulent

Plus de trois mois après le coup d’État au Niger, les conséquences économiques continuent d’être ressenties dans toute la région, en particulier au Bénin, l’un des principaux partenaires commerciaux de Niamey. Le corridor reliant le port de Cotonou à la capitale nigérienne est un des principaux canaux d’approvisionnement en denrées. Cependant, en raison des sanctions de la Cédéao, les frontières sont fermées, ce qui a entraîné l’accumulation de marchandises à destination du Niger sur les quais du port de Cotonou. Le port a même cessé d’accepter ces marchandises en raison de problèmes opérationnels et de congestion. Selon un rapport récent de la Banque mondiale, d’autres ports de la région, comme celui de Lomé au Togo, devraient profiter de la fermeture du corridor Cotonou-Niamey. En effet, le port de la capitale togolaise a connu une augmentation de son activité avec plus d’un million de tonnes et 28 000 conteneurs importés sur la période de janvier à octobre par rapport à l’année précédente, probablement en raison de la fermeture de la frontière entre le Bénin et le Niger.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT