Nouvelles Du Monde

Arvind Kejriwal libéré sous caution dans l’affaire de la politique d’accise de Delhi

Arvind Kejriwal libéré sous caution dans l’affaire de la politique d’accise de Delhi

Photo d’archives de Delhi CM Arvind Kejriwal. | Crédit photo : Reuters

Le 20 juin, un tribunal de Delhi a accordé une libération sous caution au ministre en chef de Delhi, Arvind Kejriwal, qui a été arrêté par la Direction de l’application des lois (ED) dans une affaire de blanchiment d’argent liée à la politique d’accise de Delhi de 2021-2022, désormais abandonnée.

Le juge des vacances du tribunal de Rouse Avenue, Niyay Bindu, a rendu l’ordonnance après avoir longuement entendu M. Kejriwal et le directeur général. L’ordonnance de libération sous caution a été dictée par le juge lors d’une audience publique le 20 juin au soir. L’ordonnance détaillée du tribunal est attendue.

Peu après le prononcé de l’ordonnance, l’avocat d’ED, Zoheb Hossain, a demandé que la signature de la caution puisse être différée de 48 heures afin que l’agence centrale puisse être contestée devant la cour d’appel.

La prière a été rejetée par le tribunal et a annoncé que la caution sera présentée au juge de permanence le 21 juin.

Lire aussi  Les camps de secours de Delhi sont submergés, selon Arvind Kejriwal, la menace d'inondation demeure

Le ministre en chef de Delhi a été arrêté par l’ED le 21 mars. L’agence avait allégué que M. Kejriwal était la « cheville ouvrière » de l’arnaque à la politique d’accise de Delhi. Après avoir passé des semaines en prison, il a été libéré le 10 mai par la Cour suprême pour faire campagne pour les élections de Lok Sabha. Il est retourné en prison le 2 juin, le tribunal suprême lui ayant refusé toute réparation supplémentaire.

M. Kejriwal, plus tôt ce mois-ci, avait déposé deux demandes de libération sous caution auprès du tribunal de Rouse Avenue, une pour une libération sous caution de sept jours pour traitement qui a été refusée le 5 juin. La deuxième demande était une libération sous caution ordinaire qui a été accordée le 20 juin.

L’affaire contre M. Kejriwal était basée sur le FIR initialement déposé par la CBI sur la plainte du lieutenant-gouverneur de Delhi alléguant de multiples irrégularités dans la politique d’accise de Delhi-2021-22, qui a ensuite été retirée par l’État.

Lire aussi  Cinq autres militants d'Extinction Rebellion détenus après le blocage de l'autoroute | Intérieur

Après l’affaire CBI, l’ED a déposé une plainte en vertu de la loi sur la prévention du blanchiment d’argent, alléguant que l’argent gagné grâce à la politique d’accise avait été détourné via les canaux « hawala » pour être dépensé dans la campagne de l’AAP à Goa avant les élections législatives de Goa. 2022.

Le CBI et l’ED ont procédé à plusieurs arrestations dans cette affaire, notamment celle de l’ancien vice-CM de Delhi Manish Sisodia et du député Rajya Sabha de l’AAP, Sanjay Singh et du leader du BRS, K Kavitha. Alors que Mme Kavitha et M. Sisodia croupissent en prison, M. Singh a été libéré sous caution plus tôt cette année.

L’ED, tout en s’opposant à la demande de libération sous caution du CM de Delhi, avait fait valoir devant le tribunal que l’accusé avait séjourné dans un hôtel sept étoiles à Goa dont la facture avait été payée grâce à des pots-de-vin. Le directeur général a également soutenu que M. Kejriwal n’avait peut-être pas commis l’infraction, mais qu’il était responsable des affaires de l’AAP et que si l’AAP était coupable d’une infraction, il l’était également.

Lire aussi  Ce que vous devez savoir sur la douleur causée par le syndrome du canal carpien

Répondant aux affirmations d’ED, l’avocat principal Vikram Chaudhary, qui représentait M. Kejriwal, a déclaré qu’ED avait tiré toutes ses conclusions sur la base d’hypothèses et qu’il n’y avait aucune trace d’argent, comme le prétend l’agence.

#Arvind #Kejriwal #libéré #sous #caution #dans #laffaire #politique #daccise #Delhi

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT