Nouvelles Du Monde

Arrêt temporaire des opérations chez Tergeo en raison de difficultés financières

Arrêt temporaire des opérations chez Tergeo en raison de difficultés financières

Selon le communiqué de Tergeo, M. Perras a annoncé lors d’une réunion plus tôt cette semaine la suspension temporaire des activités pour les employés. Cette suspension temporaire a été mise en place “afin de répondre aux exigences du principal créancier et de faciliter la conclusion d’un accord entre les financiers pendant cette période”.

Tergeo s’installe à Val-des-Sources

Depuis plusieurs mois, le président recherchait un financement intérimaire d’environ 100 millions de dollars afin d’éviter la suspension des activités et cette mise à pied temporaire, mais aucun accord avec des investisseurs potentiels n’a été conclu à temps.

M. Perras réitère cependant dans son communiqué son intention de trouver “une solution durable et satisfaisante” à la situation.

Tergeo rechercherait toujours un partenaire financier privé pour poursuivre la phase de construction de son complexe industriel d’extraction et de valorisation de minéraux critiques, évalué à 1,7 milliard de dollars.

Bien informé de ce dossier, le député de Richmond, André Bachand, assure que la filière du magnésium reste une priorité du gouvernement Legault et de son ministre de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie, ainsi que ministre responsable du Développement économique régional, Pierre Fitzgibbon.

Lire aussi  Instant Brands, fabricant d'ustensiles de cuisine Instant Pot et Pyrex, dépose le bilan

“On est là depuis le début et on ne va pas abandonner”, assure André Bachand.

“Ensuite, quelle est la solution ? Il faut une nouvelle structure, mais laquelle ? Il peut falloir du temps pour la trouver. Le Québec a déjà fait sa part, c’est au secteur privé de faire la sienne, et de s’engager jusqu’au bout du projet, plutôt que de chercher à se désengager à la première occasion. C’est dommage d’en arriver là, et c’est regrettable de mettre en péril l’expertise acquise ces derniers mois. Mais avant de penser à relancer le projet, il faut voir avec quels acteurs et quel montage cela peut se faire. Nous continuons de les soutenir”, réitère André Bachand, en rappelant que le Québec a déjà investi plusieurs dizaines de millions dans l’aventure du magnésium.

Même si sa municipalité n’est pas un partenaire financier du projet de Tergeo, le maire de Val-des-Sources, Hugues Grimard, assure que sa porte reste ouverte.

Lire aussi  Les familles ont recours aux prêts à la consommation pour faire face à leurs dépenses mensuelles

“Tergeo est une entreprise citoyenne transparente, et s’ils ont besoin, ils feront appel à nous, nous sommes toujours à l’écoute”, souligne Hugues Grimard, qui se dit néanmoins préoccupé par la situation.

“Ce n’est jamais idéal de ralentir, mais il vaut parfois mieux prendre du recul que d’abandonner complètement la situation. Trouver 100 millions n’est pas facile, mais je suis rassuré par le fait que le gouvernement ait inclus la valorisation des minéraux et métaux dans sa stratégie de développement économique. Cela confirme qu’il y a un avenir et qu’il y a place pour des discussions”, fait valoir Hugues Grimard, également préfet de la MRC des Sources.

Bien qu’il espère que certains employés seront appelés à rester chez Tergeo pendant la fermeture temporaire annoncée, il rappelle également que d’autres ont accès à un marché de l’emploi intéressant à Val-des-Sources même, ainsi que dans les villes avoisinantes.
#centre #coulée #Tergeo #cesse #ses #opérations #temporairement #ValdesSources
publish_date]

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT