Nouvelles Du Monde

Aperçu de la Bundesliga : la DFB sera rose et cool

Aperçu de la Bundesliga : la DFB sera rose et cool

2024-03-15 18:53:38

Qui joue contre qui et quand ?

Contrairement à Julian Nagelsmann, avez-vous un cœur pour le BVB ?

Quel jeu ne faut-il absolument pas manquer ?

Dortmund contre Francfort. Qu’a Julian Nagelsmann contre le BVB ? Il ne lui reste plus qu’un seul joueur national (Niclas Füllkrug). Après trois ans, Dortmund est à nouveau en quarts de finale de la Ligue des champions et fait donc partie des huit meilleures équipes d’Europe. Le BVB se sent à l’aise en Ligue des champions, avec des matchs éclairés à 21 heures. Au moins plus confortable que, disons, un dimanche après-midi, à 17h30, contre l’Eintracht Francfort. Il a profité du tirage au sort du PSV Eindhoven, mais pas vraiment en toute confiance. Le match aller s’est terminé 1-1. Le BVB est allé plus loin au match retour grâce à de très bonnes premières 30 minutes, Gregor Kobel et Luuk de Jong, qui ont tiré seul au-dessus du but dans le temps additionnel. Marco Reus a ensuite marqué pour porter le score à 2-0. Le Westfalenstadion a de nouveau explosé. Maintenant, le BVB a peut-être obtenu le tirage au sort le plus simple (ils ne pouvaient pas tirer eux-mêmes) : l’Atlético Madrid.

Quel jeu pouvez-vous manquer en toute sécurité ?

Hoffenheim contre Stuttgart. Le VfB connaît sa meilleure saison depuis toujours – mais c’est toujours un échec à Stuttgart. Il semblerait que le président Claus Vogt, très apprécié par de nombreux fans, soit à nouveau engagé dans une lutte de pouvoir. Mardi, on a appris que Vogt n’était plus président du conseil de surveillance du VfB Stuttgart 1893 AG, la division professionnelle scindée. En 2017, lors des discussions sur la scission, les représentants du club ont promis que le président du club présiderait toujours le conseil de surveillance de l’AG. Pour de nombreux supporters, c’est important car cela envoie un message : les entreprises peuvent détenir des actions dans l’AG, mais le pouvoir de décision reste entre les mains du club. Selon le sens de la règle des 50+1.

Lire aussi  Arch Manning éclipsé par Maalik Murphy lors du match du printemps au Texas

“Le VfB appartient-il vraiment encore à ses membres ? Malheureusement, les événements de mardi et le communiqué de presse non coordonné avec le club dressent un tableau différent”, lit-on. Déclaration du VfB, que Vogt a signé. Formellement, le 50+1 n’est pas violé, Vogt a également été rejeté grâce aux votes des représentants du club. Mais le processus présente un petit tournant pour de nombreux fans. Ils accusent Porsche, qui vient de devenir investisseur du VfB, d’avoir posé comme condition la désélection de Vogt. Jeudi, Rainer Adrion et Christian Riethmüller, deux autres membres de la direction aux côtés de Vogt, ont donné une réponse très intéressante. avis dehors. Ils y écrivent que Porsche s’attendait en fait à ce que Vogt renonce à la présidence du conseil de surveillance. Cependant, Vogt l’a accepté par écrit et la majorité des conseils de surveillance de l’AG l’ont ensuite accepté. Si cela est vrai, les craintes des fans se confirment. Et Vogt, qui a qualifié les événements de « grossière faute », entre autres choses, semble être un hypocrite.

Lire aussi  LE BALLON – « C'est clair qu'on aurait pu gagner : on évolue » (Torreense)

Qui est à l’honneur ?

Bayern, Dortmund, Leverkusen – les clubs allemands restants en Europe. Leipzig a été éliminé contre le Real la semaine dernière, l’Union Saint-Gilloise s’est montrée trop forte pour Francfort en Conference League. Jeudi, le SC Fribourg s’est embarrassé à Londres en s’inclinant 5-0 face à West Ham. Sur RTL, ils ont déclaré que les fans de Fribourg devraient quand même profiter du match. Ils auront du mal avec ça. Et la séquence d’invincibilité du Bayer Leverkusen (maintenant 37 matchs cette saison) a failli arrêter l’Azerbaïdjanais Qarabağ Ağdam. Après 66 minutes, Leverkusen – qui jouait déjà avec un homme de plus – était mené 2-0. Il leur fallait au moins deux buts en prolongation. Ensuite, Jérémie Frimpong a marqué et le remplaçant Patrik Schick a marqué deux fois dans les arrêts de jeu. 3:2. L’équipe de Xabi Alonso n’arrive tout simplement pas à perdre. La prochaine victime : les conquérants fribourgeois de West Ham United. Le Bayern a été nul contre Arsenal. C’est un tirage difficile sur le papier, mais Arsenal n’a pas bien réussi en Ligue des champions depuis de nombreuses années.

Les matchs des clubs allemands :
Arsenal – Bayern
Atletico – Dortmund
Leverkusen – West Ham United



#Aperçu #Bundesliga #DFB #sera #rose #cool
1710533658

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT