Nouvelles Du Monde

Anglet a tenu mais s’est incliné à Lannemezan

Anglet a tenu mais s’est incliné à Lannemezan

L’entame était pour déjà les joueurs locaux qui prenaient l’ascendant dans le secteur de la mêlée. Première alerte pour Anglet sur un développement d’attaque lancé par Valentin Couillaud, relayé par Necani Naqadawa mais Dany Cazorla laissait tomber le ballon. Le pack visiteur continuait d’être mis au supplice. Le troisième ligne bigourdan savait utiliser sa force en ce domaine et à la quatrième pénalité, l’arbitre allait au milieu des poteaux (7-0, 15e).

Anglet, mené mais toujours joueur, répondait très vite. Thomas Curutchet passait au pied à Iban Tsouladze pour un coup gagnant et un essai du centre (7-7, 18e). Ce dernier allait ensuite gâcher une occasion lorsque Valentin Cougnaud, trop court vennait prestement dégager un ballon façon footeux. Voilà un match qui partait sur de bonnes bases. Rust ajoutait un essai côté local mais Thomas Curuthcet rapprochait les siens par deux fois jusqu’à venir titiller le Lannemezanais à la pause (14-13).

Lire aussi  Kinahan Cartel a utilisé des ambulances aériennes africaines pour transporter de la cocaïne en Europe

« Descendre comme se qualifier »

Un rapport de force allait se manifester dans le cours du jeu. Le long jeu au pied de Thomas Crutchet lobait Emmanuel Paris. Juste touché par l’ailier bigourdan il finissait en ballon mort. Le jeu revenait alors pour une mêlée. L’affrontement donnait une pénalité réussie par Curutchet. Anglet venait de prendre le score mais d’un seul point. Avantage de courte durée.

Un hors-jeu et Sère Peyrigain faisait reprendre l’avantage aux locaux. Mais Curutchet faisait passer un nouveau frisson dans les travées de François Sarrat en rééditant sa passe au pied millimétrée qui fuira les mains de Bastien Fischer. C’était la dernière vraie occasion de marquer pour Anglet qui allait ensuite subir et céder par deux fois sous les coups de boutoir des Calistes. Ces derniers inscrivaient deux essais, sonnant le glas de leurs hôtes (32-19).

« Nous avons le match en main mais ça bascule en seconde période sur des détails, analysait Sébastien Fauqué, entraîneur d’Anglet, après le match. On est bien mais on remet nos adversaires dans le match sur quelques fautes. C’est là qu’on le perd le match. Ce championnat est très serré. Tout le monde peut gagner partout. Nous l’avons vu en janvier quand nous avons perdu contre les deux derniers alors que ce dernier dimanche nous allons gagner à Auch et prendre un point à Périgueux. Aujourd’hui nous faisons un très bon match. Nous pouvons tout aussi bien descendre que se qualifier. »

Lire aussi  INQToday : Cedric Lee, Deniece Cornejo et 2 autres personnes écopent de 40 ans de prison dans le cadre d'une affaire déposée par Vhong Navarro

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT