Nouvelles Du Monde

Alerte à la salmonelle: une erreur voit Foodstuffs South Island vendre des dizaines de pots de houmous rappelés

Alerte à la salmonelle: une erreur voit Foodstuffs South Island vendre des dizaines de pots de houmous rappelés

Plusieurs marques de houmous et de tahini ont été rappelées en raison d’une possible contamination par la salmonelle. Photo / Fourni

L’acheteur d’un pot de 500 g de houmous à l’ail rôti du Port Chalmers Four Square est recherché, après que Foodstuffs South Island ait accidentellement vendu 39 pots de trempette potentiellement contaminée par la salmonelle.

Une porte-parole de Foodstuffs a déclaré que le centre de distribution Hornby de la société à Christchurch avait reçu une livraison d’un fournisseur de produits de houmous rappelés qui faisaient l’objet d’un rappel de sécurité alimentaire.

Par erreur, certains des produits faisant l’objet du rappel ont été envoyés samedi aux magasins Foodstuffs de l’île du Sud.

L’erreur est devenue évidente plus tard dans la journée et les articles ont été retirés des étagères et destinés à être détruits.

Les données électroniques sur les ventes sont devenues disponibles aujourd’hui, ce qui a révélé que 39 pots de houmous dangereux avaient été vendus à 34 clients.

Lire aussi  Nathaniel 'NJ' Foster : United Airlines va payer 30 millions de dollars après qu'un homme tétraplégique ait subi des lésions cérébrales lors de son expulsion « violente » de l'avion

Sur les 34 clients, 25 avaient été contactés, dont une personne qui avait acheté un pot de 380 g de houmous original de Lisa avec ail et citron dimanche à Oamaru New World.

Neuf clients étaient toujours en fuite, dont la personne qui a apporté samedi un pot de 500 g d’ail rôti à l’houmous du Port Chalmers Four Square.

D’autres clients ont acheté leurs produits dans des magasins à Hokitika, Kaikōura, Christchurch, Richmond, Māpua et Darfield.

Les clients en général ont été invités à ne pas consommer les produits, mais à les rapporter au magasin pour un remboursement.

Bien qu’il n’y ait eu aucun cas confirmé de maladie due aux produits rappelés, si des personnes les avaient consommés et avaient des inquiétudes quant à leur santé, elles devraient consulter un médecin.

“Une enquête complète sur la raison pour laquelle le produit rappelé a été livré à Foodstuffs South Island et expédié dans les magasins est déjà en cours”, a déclaré la porte-parole.

Lire aussi  Les prix du carburant devraient augmenter la semaine prochaine

Le directeur général adjoint de la sécurité alimentaire de la Nouvelle-Zélande, Vincent Arbuckle, a déclaré que les tests de routine du fabricant avaient détecté des salmonelles dans les produits Life Health Foods NZ contenant du tahini importé de Turquie.

Les symptômes de la salmonellose sont généralement apparus dans les 12 à 72 heures et comprenaient des crampes abdominales, de la diarrhée, de la fièvre, des maux de tête, des nausées et des vomissements. La maladie dure généralement entre 4 et 7 jours mais, dans les cas les plus graves, elle peut durer 10 jours.

En janvier, M. Arbuckle a exhorté les consommateurs à vérifier leurs congélateurs car le centre de distribution de Foodstuffs South Island Hornby avait publié par erreur 478 sacs de Pams Mixed Berries.

Six sacs ont été vendus, dont un paquet à Wānaka.

Les baies avaient fait l’objet d’un précédent avis de rappel en octobre 2022, en raison du risque d’hépatite A, a déclaré M. Arbuckle.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT