Nouvelles Du Monde

Accord au Congrès américain pour prolonger le budget fédéral et éviter le shutdown

Accord au Congrès américain pour prolonger le budget fédéral et éviter le shutdown

Un accord au Congrès américain pour prolonger le budget fédéral et éviter le “shutdown”

La paralysie de l’État fédéral, communément appelée “shutdown”, devrait une fois de plus être évitée aux États-Unis, grâce à un vote à la Chambre des représentants où se trouvait le principal point de blocage des membres pro-Trump, mais la trêve ne sera que temporaire.

La Chambre des représentants a adopté jeudi un texte reportant d’une semaine cette menace, suite à un accord trouvé la veille entre démocrates et républicains.

Le texte propose de prolonger le budget de l’État fédéral jusqu’au 8 mars, permettant d’éviter une paralysie qui aurait entraîné la fermeture temporaire de nombreuses administrations et services publics.

Cette mesure doit encore être approuvée par le Sénat, ce qui semble être une formalité, étant donné que c’était à la Chambre des représentants que le problème se posait.

Les républicains les plus conservateurs, proches de Donald Trump, ont jusqu’à présent empêché l’adoption du budget fédéral 2024, dont l’exercice fiscal a débuté le 1er octobre.

Lire aussi  How Taiwan Limited Earthquake Damage Through Building Codes - Lessons from Hualien

Ainsi, l’économie la plus puissante du monde fonctionne actuellement grâce à une série de mini-lois adoptées à la dernière minute pour prolonger le budget de quelques jours, semaines ou mois.

Chaque fois qu’un de ces mini-budgets est sur le point d’expirer, comme cela aurait dû être le cas vendredi, le risque de voir l’administration fédérale partiellement paralysée ressurgit, ce que les Américains appellent le “shutdown”.

Les conséquences potentielles sont nombreuses : contrôleurs aériens non rémunérés, administrations au ralenti, aides alimentaires gelées, parcs nationaux négligés…

Mini-budgets

C’est la quatrième fois depuis octobre que l’échéance est repoussée.

Une fois adopté par la Chambre des représentants et le Sénat, le mini-budget devra être promulgué par le président Joe Biden pour éviter la paralysie de l’État fédéral.

Ces profonds désaccords, qui obligent le Congrès à fonctionner à court terme, mettent en lumière les dysfonctionnements de l’appareil institutionnel américain.

Le président Joe Biden a rencontré mardi les dirigeants républicains et démocrates des deux chambres du Congrès à la Maison-Blanche pour éviter la paralysie de l’État fédéral, ainsi que pour convaincre les républicains d’adopter une aide supplémentaire de 60 milliards de dollars pour l’Ukraine, une mesure également bloquée.

Lire aussi  Les Lobos repoussent le Nevada en cinq lors de la journée des seniors – Athlétisme des Lobos de l’Université du Nouveau-Mexique

Le débat sur l’immigration, un thème clé de la campagne, est au cœur des tensions. Donald Trump, favori pour devenir à nouveau le candidat républicain à la présidentielle de novembre, exige un durcissement de la législation sur l’immigration avant toute autre mesure.

Les deux hommes ont commencé à s’affronter sur ce sujet jeudi au Texas, un État clé. Donald Trump accuse Joe Biden d’avoir ouvert les frontières, provoquant une crise migratoire sans précédent.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Un F16 s’est écrasé à Halkidiki, le pilote est sain et sauf

F-16 ©Eurokinissi ” )+(“arrêter\”> “).length); //déboguer contenttts2=document.querySelector(“.entry-content.single-post-content”).innerHTML.substring( 0, document.querySelector(“.entry-content.single-post-content “).innerHTML.indexOf( “” )); contenttts2=contenttts2.substring(contenttts2.indexOf( “fa-stop\”> ” )+(“arrêter\”> “).length);

ADVERTISEMENT