Une femme de Fergus Falls enlevée sous la menace d'une arme à feu, retrouvée en sécurité: Une suspecte a été reconnue coupable d'avoir enlevé et violé une femme en 2008

Une femme de Fergus Falls enlevée sous la menace d'une arme à feu, retrouvée en sécurité: Une suspecte a été reconnue coupable d'avoir enlevé et violé une femme en 2008

La police de Fergus Falls a déclaré que la femme, Amber Simonson, a été retrouvée en sécurité et que le suspect, Anthony Randklev, 39 ans, est détenu dans la prison du comté d'Otter Tail. Les accusations formelles doivent encore être déposées.

Les autorités ont confirmé que la femme avait été enlevée sous la menace d'une arme depuis sa maison rurale de Fergus Falls.

Les fonctionnaires ne fourniraient pas plus de détails, mais les dossiers judiciaires montrent que Randklev a enlevé au moins une autre femme.

En 2008, il a été reconnu coupable d'avoir enlevé et violé une femme de Fergus Falls. Il a pris le téléphone de la victime et l'a forcée à mettre un masque de ski alors que Randklev se rendait dans une zone boisée, d'après le Fergus Falls Daily Journal. La victime a été violée et Randklev lui a dit «des voix dans sa tête lui ont dit de la tuer». Elle l'a finalement convaincu de la laisser partir et Randklev a été arrêté deux jours plus tard après une poursuite à grande vitesse.

Randklev a des antécédents de «contact sexuel avec une femme adulte et de la retenir contre sa volonté», selon le Département des services correctionnels.

Randklev est un délinquant sexuel à haut risque qui s'est enregistré pour la dernière fois à Pelican Rapids, au Minnesota. Ses antécédents criminels comprennent les agressions conjugales, les comportements désordonnés et les condamnations liées à la drogue. Il a également des condamnations d'agression dans le comté de Mohave, en Arizona, datant de 2004.

L'enlèvement de Simonson a été signalé à 14 heures. Dimanche, stimulant une recherche par les forces de l'ordre.

Les membres de la famille ont déclaré que l'homme avait pénétré dans la maison par une porte du sous-sol non verrouillée. Il a ensuite passé deux enfants et a demandé où était leur mère. Simonson était dans une autre pièce avec ses deux autres enfants. Pendant l'enlèvement, il portait un masque sur son visage.

Les enfants ont dit à la police qu'ils pensaient que c'était le même homme qui est venu chez eux samedi soir pour demander de l'essence. Ils croient aussi qu'ils l'ont vu à l'église ce dimanche matin.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.