tollé après l'élection unanime d'un néo-nazi dans un village

0
25

L'élection de Stefan Jagsch, avec le soutien des conservateurs locaux et des sociaux-démocrates, a provoqué un tollé parmi les partis politiques allemands, qui souhaitent une annulation.

Le monde avec AFP Posté aujourd'hui à 20h12

Temps de Lecture 2 min.

Stefan Jagsch du Parti démocrate national d'extrême droite (NPD) pose pour une photo de la Maison de la communauté Altenstadt-Waldsiedlung le 8 septembre 2019.
Stefan Jagsch du Parti national démocrate (NPD), parti d'extrême droite, pose pour une photo de la maison communautaire d'Altenstadt-Waldsiedlung le 8 septembre 2019. ANDREAS ARNOLD / AFP

L'élection d'un membre d'un parti néo-nazi à la tête de l'assemblée d'un village d'Allemagne de l'Ouest, avec le soutien unanime des conservateurs locaux et des sociaux-démocrates, a provoqué un tollé parmi les partis politiques allemands. Ces derniers demandent l'annulation de cette décision.

Stefan Jagsch, membre du parti national-démocrate ultra-nationaliste (NPD), a été élu jeudi 5 septembre à la tête du conseil municipal de Waldsiedlung, une municipalité de 2 500 habitants située dans le district d'Altenstadt, à 30 kilomètres au nord-est de Francfort. . Il a bénéficié du soutien de membres locaux de la CDU, du parti de la chancelière Angela Merkel, mais également de représentants élus du SPD (sociaux-démocrates) et du FDP (libéraux). Cette élection a fait sensation aux niveaux fédéral et régional.

Beaucoup se demandent pourquoi il n'y avait pas "Candidat démocrate" pour arrêter Stefan Jagsch, comme l’a souligné le chef du groupe parlementaire du FDP, Marco Buschmann. De nombreuses questions se posent également à propos de ce vote unanime en faveur de cet homme de personnalités aux sensibilités si diverses.

"Nous devons y revenir"

"Stefan Jagsch a été élu car il n'y avait pas d'autre candidat, le candidat du NPD n'a fait que combler le vide", a regretté Markus Brando, président du SPD pour Altenstadt, dans des déclarations au journal local Merkur. "La position du SPD est claire: nous ne coopérons pas avec les nazis! Jamais!"a réagi dans un tweet samedi le secrétaire général de ce parti, Lars Klingbeil.

"Cela s'applique au gouvernement fédéral, à l'État et aux municipalités", il a continué. "La décision à Altenstadt est incompréhensible et ne peut être justifiée. Nous devons y revenir immédiatement. #NoNPD", a-t-il tweeté.

Le secrétaire général de la CDU, Paul Ziemiak, a également demandé que nous revenions à ce vote. "Je suis choqué. L'élection d'un membre d'un parti qui poursuit des objectifs inconstitutionnels est une honte, a-t-il dit pour l'édition de lundi de Bild. "J'entends dire que cette décision est corrigée", il ajouta.

Peter Tauber, représentant de la CDU au Bundestag de Hesse, l’État dans lequel se trouve Waldsiedlung, a menacé d’agir contre ceux qui avaient aidé Stefan Jagsch à se faire élire. "Quiconque n'a pas de fondement politique et moral et prend une décision électorale aussi irresponsable ne peut pas faire partie de la CDU"tweeté M. Tauber samedi. "L'élection d'un homme politique néo-démocrate à Altenstadt avec l'aide de membres de la CDU me fait horreur", il ajouta.

"Incompréhensible"

Marco Buschmann (FDP) a décrit l'élection de Stefan Jagsch comme un "Doublement mauvais" Premièrement, les démocrates ont voté pour quelqu'un comme lui et, deuxièmement, aucun candidat démocratique n'était disposé à assumer ces fonctions.

Les responsables régionaux de la CDU et du SPD ont également condamné ces élections. "L'élection d'un membre d'un parti qui, selon la Cour constitutionnelle fédérale, poursuit des objectifs inconstitutionnels est incompréhensible et intolérable pour la CDU"ont écrit Sven Mueller-Winter, chef du parti à Altenstadt, et sa présidente régionale, Lucia Puttrich, dans une déclaration commune.

Ils ont appelé les élus locaux à "Reconsidérer, comprendre et corriger leur mauvaise décision". Lisa Gnadl, qui dirige le SPD dans le district, a déclaré "Complètement abasourdi" que Stefan Jagsch était "Élu à l'unanimité" avec le vote des membres de la CDU, du SPD et du FDP.

Sur sa page FacebookStefan Jagsch a assuré qu'il soutiendrait "Les intérêts de notre quartier" et qu'il était déterminé à "Travailler de manière constructive avec tout le monde et toutes les parties"en s'assurant d'être venu "Le peuple, pour le peuple".

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.