Six autres personnes testées positives au virus Zika au Rajasthan, le nombre de cas atteint 123

New Delhi: Six autres personnes testées positives au virus Zika dans le district de Jaipur au Rajasthan dimanche, portant le nombre total de cas de ce type à 123, a déclaré un responsable gouvernemental.

Sur les 123 patients, environ 105 ont guéri après le traitement, a-t-il déclaré. Le département de la santé de l'Etat a également formé samedi un comité de cinq membres chargé d'enquêter, d'examiner et de suivre la maladie à virus Zika chez les patientes enceintes du premier trimestre. Le comité soumettra le rapport au directeur de la santé publique de temps à autre, a indiqué un ordre.

La plupart des cas signalés proviennent de la région de Shastri Nagar, où des activités de brumisation et d’autres activités anti-larves sont en cours de réalisation pour prévenir la propagation du virus.

Le virus, transmis par le moustique aedes aegypti, provoque de la fièvre, des éruptions cutanées, une conjonctivite, des douleurs musculaires et articulaires. Il est nocif pour les femmes enceintes car il peut entraîner une microcéphalie, une affection dans laquelle la tête d'un bébé est nettement plus petite chez le nouveau-né.

En Inde, le premier foyer a été signalé à Ahmedabad en janvier 2017 et le second dans le district de Krishnagiri, dans le Tamil Nadu, en juillet de la même année. Ces deux épidémies ont été maîtrisées grâce à une surveillance intensive et à une gestion des vecteurs.

La maladie est sous la surveillance du ministère de la Santé de l'Union, bien qu'elle ne soit plus une urgence de santé publique de portée internationale sur notification de l'OMS depuis le 18 novembre 2016.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.