Possible baisse de TVA sur l’énergie : une solution à la précarité énergétique ou un chiffon pour la saignée ?

Le médiateur Houtman note que le nombre de plaintes concernant les fournisseurs d’énergie a fortement augmenté depuis le début du mois de septembre de l’année dernière. « C’était à une époque où les prix de l’énergie augmentaient fortement. Un certain nombre de fournisseurs ont soudainement mis en place des augmentations anticipées. Cela s’est souvent produit de manière unilatérale, sans possibilité pour les clients de faire une contre-proposition et ces augmentations anticipées se sont poursuivies.

Le Réseau Contre la Pauvreté, comme Saamo (anciennement ASBL Society Building), plaide en faveur du maintien du taux social pour les personnes bénéficiant d’une allocation majorée. À l’heure actuelle, près de vingt pour cent des personnes aux revenus les plus faibles bénéficient de ce régime, mais le régime expirera le 1er avril.

« Le tarif social de l’énergie élargi doit de toute façon être structurellement ancré, pour le groupe élargi. Ce sont en fait toutes les personnes au seuil de pauvreté ou en dessous. Je pense que c’est vraiment justifié. n’a également économisé que dix pour cent. est”, déclare Heidi Degerickx du Réseau contre la pauvreté dans “Het journaal”.

Previous

Grève dans les écoles : service minimum d’accueil mis en place dans 15 écoles de Montluçon – RJFM Hits & News – Montluçon Allier Auvergne

HP Samsung Galaxy S22 Ultra 5G prêt à sortir, consultez les spécifications des fuites

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.