Peter Laviolette embauché comme entraîneur des Capitals de Washington

Laviolette, qui a récemment été entraîneur-chef des Predators de Nashville, a 18 ans d’expérience comme entraîneur-chef dans la LNH avec les Islanders de New York, les Hurricanes de la Caroline, les Flyers de Philadelphie et Nashville. Il a mené trois équipes en finale de la Coupe Stanley – les Predators en 2017, les Flyers en 2010 et les Hurricanes en 2006 – et a remporté la Coupe avec la Caroline.

Laviolette n’a pas immédiatement renvoyé un message téléphonique demandant un commentaire.

Laviolette semble correspondre à ce dont les Capitals ont besoin. Lorsque le directeur général des Capitals, Brian MacLellan, a décrit ce que l’organisation voulait à son prochain entraîneur-chef le jour du licenciement de Reirden, le mot sur lequel il a insisté était «expérience». Les Capitals avaient besoin d’un entraîneur vétéran qui pourrait obtenir des résultats immédiats d’un groupe de vétérans.

«Nous avons besoin d’un entraîneur expérimenté», a déclaré MacLellan. «Nous avons un groupe expérimenté. Nous allons essayer de trouver le meilleur gars possible; l’expérience sera un facteur. Et quelqu’un qui peut tenir les gens responsables. »

MacLellan a également déclaré qu’il pensait que la propriété de Washington était «ouverte» à dépenser le plus gros dollar pour un entraîneur «si cela avait du sens».

L’organisation voulait – et avait besoin – d’un entraîneur capable de pousser les joueurs, de les responsabiliser lorsqu’ils ne sont pas à leur meilleur et de réinitialiser la culture de l’équipe. Laviolette, maintenant avec sa cinquième organisation dans la LNH, aura sa chance de faire exactement cela avec un noyau vieillissant qui ne rajeunit pas. Il sera désormais chargé de pousser un groupe de vétérans qui comprend Alex Ovechkin et Nicklas Backstrom.

Alors que la fenêtre du championnat des Capitals se fermait rapidement, l’équipe cherchait un entraîneur qui pourrait tirer le meilleur parti de l’équipe maintenant, les premiers succès de Laviolette dans son mandat avec les équipes sont l’une de ses plus grandes forces derrière le banc, et semblent initialement égaler aux besoins de Washington.

Au cours de sa première année complète avec la Caroline, il a mené les Hurricanes à une Coupe Stanley, battant les Oilers d’Edmonton dans une finale de sept matchs.

Laviolette a été limogé par les Predators en janvier après une première moitié de saison décevante. Il était l’entraîneur des Predators depuis la saison 2014-15 et a compilé un record de 248-143-60 à Nashville, qui comprenait une course à la finale de la Coupe Stanley 2017. Il a également mené les Predators au Trophée des Présidents en 2017-2018 avant que l’équipe ne le limoge en janvier.

Les Capitals ont également interviewé Mike Babcock et Gerard Gallant pour le poste.

Babcock a été congédié par les Maple Leafs de Toronto à la fin novembre et peu de temps après, des rapports ont révélé que l’accusait d’avoir maltraité les joueurs et en utilisant l’intimidation psychologique comme tactique de motivation, préoccupations qui devraient être abordées s’il retournait dans la LNH. Babcock était l’entraîneur de Détroit lorsque les Red Wings ont remporté la Coupe Stanley en 2008 et était l’entraîneur d’Équipe Canada lorsqu’elle a remporté l’or aux Jeux olympiques d’hiver de 2010 et 2014.

Gallant a mené les Golden Knights de Vegas à la finale de la Coupe Stanley lors de leur saison inaugurale, lorsqu’ils ont perdu contre les Capitals en 2018. Gallant, qui est considéré comme un entraîneur des joueurs, a été congédié en janvier après seulement deux saisons et demie à la barre.

Ceci est une nouvelle de dernière heure et sera mise à jour.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.