Home » Mukul Roy rejoint le TMC de Mamata; Ferme la porte du BJP « pour toujours »

Mukul Roy rejoint le TMC de Mamata; Ferme la porte du BJP « pour toujours »

by Nouvelles

Accueillant le député du BJP Mukul Roy au congrès de Trinamool, partie supremo Mamata Banerjee a qualifié son « Ghar Wapsi » de « vieux c’est de l’or ».

Elle a également précisé que ceux qui “ont abusé du parti et franchi toutes les limites” avant de rejoindre le BJP avant la récente assemblée des sondages ne seront pas réintégrés au TMC.

Lors d’une conférence de presse au Trinamool Bhavan à Kolkata, Mamata a déclaré : « Mukul est notre ancien membre de la famille. Il a rejoint le BJP après avoir été menacé (au nom du CBI). Aujourd’hui, il nous a rejoint et j’ai remarqué qu’il est maintenant détendu mentalement. Le vieux c’est de l’or et il jouera un rôle important dans la fête.

Lorsqu’on lui a demandé si son intronisation renforcerait davantage le parti, elle a répondu : « TMC est déjà un parti fort. Cela a été prouvé dans les derniers sondages de l’assemblée. Nous sommes arrivés avec une victoire écrasante. Mais oui Mukul est là aujourd’hui et nous l’avons accepté car il n’a rien dit contre le TMC contrairement à d’autres dirigeants qui ont quitté le navire du TMC pour le BJP. Il est difficile de travailler pour le parti BJP et le retour de Mukul nous montre tout.

S’adressant aux anciens dirigeants de TMC comme Suvendu Adhikari, Rajib Banerjee et d’autres, le chef de TMC a déclaré: «Aujourd’hui, je voudrais préciser que ceux qui nous ont maltraités et se sont livrés à des attaques personnelles, la politique bon marché ne sera pas reprise dans le parti. . Nous ne reprendrons que les dirigeants qui n’ont pas franchi le laxman rekha et se sont montrés assez décents envers le TMC.

Concernant l’affaire Narada et Saradha, elle a dit : « Pourquoi prolongent-ils l’affaire pendant sept ans ? Les dirigeants de TMC ne sont pas impliqués dans l’escroquerie. Je voudrais les interroger (Centre) où est passé le fonds PM cares? D’où obtiennent-ils des fonds pour le projet Central Vista ? »

Mukul a été vu assis à côté de Mamata Banerjee. «Je suis heureux d’être ici dans mon ancien endroit. J’expliquerai en détail un autre jour pourquoi j’ai quitté le BJP. Je crois que sous la direction de Mamata Banerjee, le Bengale retrouvera sa gloire d’antan. Aujourd’hui, je peux dire que je ne reviendrai jamais au BJP et que je ne serai plus jamais avec eux.

Avant de s’adresser à la conférence de presse, Mamata Banerjee a remarqué que sa chaise était plus grande que les autres sur le podium. Elle a demandé à le remplacer. Abhishek s’est immédiatement levé et l’a remplacé par une chaise ordinaire.

Le 25 septembre 2017, dans un revers majeur pour le TMC, Roy avait démissionné du comité de travail du parti.

Puis, s’adressant à une conférence de presse au palais Nizam à Kolkata, Mukul avait annoncé sa démission de l’adhésion principale du parti et en tant que membre du Rajya Sabha.

La décision de Roy est intervenue quelques jours après que Mamata Banerjee, lors d’une réunion du comité central, a mis en garde les chefs de parti contre le fait de fréquenter les gens du BJP à Delhi. Elle avait dit que ceux qui voulaient rejoindre d’autres partis étaient libres de partir mais qu’aucune activité anti-parti ne serait tolérée.

Le 30 août 2017, Roy a été démis de ses fonctions de président du comité permanent des transports, du tourisme et de la culture de la Rajya Sabha pour sa prétendue proximité avec les dirigeants du BJP à Delhi.

Depuis que Roy a été interrogé par le Bureau central d’enquête dans le cadre du stratagème de Saradha Ponzi en 2015, sa relation avec Mamata était devenue amère car il aurait assuré sa pleine coopération à l’agence d’enquête.

Lorsque le TMC a été formé en 1997, Roy a été parmi les premiers dirigeants à se joindre au parti. Il a été directeur non exécutif de la United Bank of India (UBI) de 2002 à 2005.

En avril 2006, il est devenu membre du Rajya Sabha du Bengale occidental et a ensuite été nommé membre du comité du développement urbain en août 2006. La même année, il est devenu membre du comité consultatif du ministère de l’Intérieur.

En avril 2008, Mamata a fait de lui le secrétaire général du parti pour toute l’Inde et l’année suivante, il est devenu ministre d’État au ministère des Transports.

Pour Mamata, il était l’employé du parti le plus digne de confiance et avait activement travaillé pour elle pour protester contre l’acquisition de terres par le gouvernement du Front de gauche du Bengale de l’époque à Singur et Nandigram.

Lire tous les Dernières nouvelles, dernières nouvelles et Actualités du coronavirus ici

.

READ  Le pilote Sachin toujours dans le cœur de Rahul Gandhi, déclare le bureau du leader du Congrès

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.