L’ouragan Sally fait rage en Floride. Une partie du pont a été brisée par le vent

Un autre ouragan cette année a frappé la côte américaine mercredi 16 septembre. Sally cause des inondations et à Pensacola, en Floride, il a rompu une partie d’un pont routier. Sur la côte sud des États-Unis, plus d’un demi-million de foyers sont sans électricité.

L’ouragan Sally s’est accompagné d’une vitesse de vent de 160 km / h et d’inondations locales dans le sud de l’Alabama et l’ouest de la Floride. À mesure que le front avançait vers le nord, le vent s’est affaibli. Aujourd’hui Sally n’est plus un ouragan mais une tempête tropicale.

Pendant deux jours, Sally se déplaçait lentement (environ 3 kilomètres à l’heure) près de la côte sud des USA. En raison de sa nature statique relative, l’ouragan entraînera “des inondations catastrophiques et mortelles”, a averti le National Hurricane Center (NHC) américain avant qu’il ne frappe la terre.

Dans de nombreux endroits en Alabama et en Floride, Sally a été accompagnée de fortes précipitations qui ont provoqué des inondations.

Pensacola, en Floride, le centre-ville a été largement inondé; certaines rues ressemblent à des ruisseaux et l’eau recouvre presque toutes les voitures particulières. De violentes rafales de vent ont également détruit le pont routier. Sur une plage d’Orange Beach, en Alabama, l’élément a balayé une partie de la jetée.

Dans le sud des États-Unis, plus de 500000 les locaux n’ont pas accès à l’électricité, dont plus de 200 000 en Alabama – environ un dixième des consommateurs d’électricité dans cet état.

Lorsque le vent s’est affaibli, le front a accéléré et se déplace maintenant vers le nord à une vitesse d’environ 8 kilomètres à l’heure.

Sally est déjà la 18e tempête à se former dans l’Atlantique cette année, et la huitième avec la gravité d’un ouragan ou d’une tempête tropicale à frapper les États-Unis cette année. Comme le notent les météorologues, 2020 est une année record pour le nombre de tempêtes dans l’Atlantique.

À la fin du mois d’août, l’ouragan Laura a frappé la frontière entre la Louisiane et le Texas, atteignant la quatrième catégorie sur l’échelle à cinq points Saffir-Simpson. Six personnes sont mortes à la suite de la catastrophe en Louisiane.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.