Les résidents de Phoenix respirent du mauvais air près de la moitié de l’année

| |

Phoenix s’est classée parmi les pires villes du pays pour la qualité de l’air et un nouveau rapport montre que même le verrouillage de la pandémie ne pourrait pas changer cela.

Le rapport ont constaté que la pollution de l’air reste un problème grave dans la région métropolitaine, les niveaux de pollution de 2020 n’étant pas si différents de ceux des années précédentes.

La région a connu 149 jours de pollution atmosphérique élevée en 2020, selon Environment America, un groupe de recherche et de politique qui a utilisé les données de l’Agence américaine de protection de l’environnement.

Le rapport a examiné la pollution de l’air dans les régions les plus peuplées du pays, et parmi celles-ci, Phoenix était la quatrième pire, derrière trois régions métropolitaines de Californie : San Diego, Los Angeles et Riverside. Payson, à l’est de Phoenix, a également signalé des niveaux élevés de pollution avec 100 jours d’ozone élevé.

Previous

Coronavirus américain: les receveurs du vaccin J&J devraient recevoir leur deuxième dose dès qu’elle sera disponible, selon les experts

6e Foulées roses et 26e Foulées de la cathédrale de Chartres : vivez en direct cette journée sportive, festive et solidaire !

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.