Les dirigeants du G20 soutiennent l’impôt minimum mondial sur les sociétés / Article

| |

Déjà en juillet, les ministres des Finances du G20 soutenaient la réforme fiscale des sociétés transnationales. L’objectif de la réforme est de faire payer des impôts aux entreprises dans les pays où elles perçoivent leurs revenus et d’introduire un taux d’imposition minimum des sociétés de 15 %.

Cependant, l’impôt minimum sur les sociétés n’a pas encore été officiellement approuvé par les dirigeants du G20.

Il a déjà été signalé qu’un sommet de deux jours des dirigeants du G20 a commencé samedi à Rome, axé sur la lutte contre le changement climatique et la pandémie de Covid-19.

Il s’agit de la première réunion en face à face des dirigeants du G20 depuis le début de la pandémie.

L’agence de presse Reuters a indiqué que l’accord fiscal proposé par les États-Unis sera formellement approuvé dimanche et entrera en vigueur en 2023.

Une erreur dans l’article ?

Mettez du texte en surbrillance et appuyez sur Ctrl+Entréepour envoyer le texte à éditer !

Mettez le texte en surbrillance et appuyez sur Signaler un bug boutons pour envoyer le texte à éditer !

Previous

Restez vigilant même si vous avez été vacciné contre le Covid-19, c’est un conseil de médecin

Voyager à Kiev dans la zone “rouge” – ce qu’il est important de savoir

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.