Les citoyens indonésiens peuvent à nouveau entrer à Singapour à partir de la semaine prochaine

| |

Singapour

Les touristes indonésiens pourront enfin entrer Singapour. Negeri Singa ouvre ses portes aux citoyens à partir de mercredi (27/10/2021), mais sous conditions.

Les voyageurs en provenance d’Indonésie et de six autres pays d’Asie du Sud-Est n’ont pas le droit d’entrer à Singapour en raison de la pandémie du virus Corona. Cité de Le temps des détroits, L’annonce a été faite par le ministre de la Santé de Singapour, Ong Ye Kung, lors d’une conférence de presse virtuelle du groupe de travail multiministériel (MTF) sur Covid-19 samedi (23/10).

Le ministère de la Santé de Singapour (MOH) a annoncé que tous les voyageurs, à l’exception des visiteurs de courte durée avec un historique de voyage de 14 jours au Bangladesh, en Inde, au Myanmar, au Népal, au Pakistan et au Sri Lanka, sont autorisés à entrer ou à transiter par le pays.

Le ministère de la Santé a également déclaré qu’il avait examiné la situation de Covid-19 au Myanmar et dans cinq pays d’Asie du Sud qui avaient auparavant été interdits d’entrée. Le ministère de la Santé a ajouté que les voyageurs en provenance de ces pays seront soumis aux mesures frontalières les plus strictes, qui impliquent une période de séjour à domicile de 10 jours (SHN) dans des installations spéciales.

Le ministère de la Santé a déclaré qu’il assouplirait les règles pour les voyageurs de plusieurs autres pays, dont la Malaisie et l’Indonésie.

Règles d’entrée à Singapour pour les citoyens indonésiens

Singapour classant les pays et régions en quatre catégories en fonction du risque de Covid-19. Cette catégorie distingue les conditions d’entrée de Singapour.

La catégorie I comprend les pays de Hong Kong, Macao, Chine et Taiwan. Les voyageurs de ce pays n’ont qu’à effectuer un test PCR à leur arrivée.

Ensuite, les touristes des pays de catégorie II doivent avoir été vaccinés ou via une ligne de voyage vaccinée (VTL). Eh bien, les voyageurs en provenance de pays de catégorie II sur des vols non VTL n’ont plus besoin de subir un test PCR à leur arrivée, mais doivent subir un test PCR de sortie à la fin de leur quarantaine de sept jours.

Les voyageurs en provenance des pays des catégories III et IV n’ont également plus besoin de subir une PCR à leur arrivée (à l’arrivée), mais doit passer le test PCR de sortie à la fin de la quarantaine, qui dure 10 jours.

Le ministère de la Santé a déclaré que les voyageurs de Malaisie et d’Indonésie, ainsi que du Cambodge, d’Égypte, de Hongrie, d’Israël, de Mongolie, du Qatar, du Rwanda, des Samoa, des Seychelles, d’Afrique du Sud, des Tonga, des Émirats arabes unis (EAU) et du Vietnam seraient placés dans la catégorie III.

Les voyageurs des zones de catégorie III sont tenus de subir une quarantaine de 10 jours et un séjour ou un hébergement qui a été déterminé, quels que soient le statut vaccinal et les antécédents de voyage des touristes et des membres de leur ménage.

Pendant la quarantaine, les touristes doivent toujours rester dans l’hébergement désigné et utiliser des dispositifs de surveillance électronique.

Singapour facilitera également l’entrée d’un plus grand nombre de travailleurs domestiques entièrement vaccinés pour répondre aux besoins urgents. Ong a déclaré que le chiffre, qui est actuellement d’environ 200 par semaine, serait porté à 1 000 par semaine.

Regarde des vidéos”Cascade de Telaga Tujuh, des centaines de marches vous attendent à Langkawi en Malaisie
[Gambas:Video 20detik]
(cinq / cinq)





.

Previous

Coronavirus en Espagne en direct aujourd’hui : troisième dose et fin des restrictions | Dernière heure

3 personnes sont mortes après que des voitures aient été écrasées par d’énormes rochers du glissement de terrain de Sibolangit

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.