L’équipe masculine de volleyball de Lettonie perd lors du premier match test contre l’Estonie

La Lettonie a concédé à l’équipe nationale estonienne avec 1-3 (25:20, 22:25, 21:25, 22:25).

Deniss Petrovs, Romāns Saušs, Vladislavs Blumbergs, Hermans Egleskalns, Atvars Ozoliņš et Zigurds Adamovičs ont débuté le match en tant que membre de l’équipe nationale lettone, jouant généralement Ingars Ivanovs dans le rôle de “libéro”.

Egleskalns a été le plus productif de l’équipe nationale de Lettonie avec 22 points, Saušs a obtenu 12 points, Ozoliņš a obtenu 11 points, mais les deux joueurs débutants Blumbergs et Adamovičs ont chacun remporté six points, qui ont joué avec brio dans le premier set.

Oliver Venno, qui a marqué 23 points, a eu du mal à s’arrêter dans les rangs.

Après avoir terminé dans le premier set, j’ai roulé 1: 3 avec les efforts d’Egleskalns, Ozoliņš et Blumbergs. La Lettonie a marqué cinq points d’affilée. Peu importe comment les hôtes ont essayé, la Lettonie avec un bon blocage et parfois une protection surprenante, où les “libéro” Ivanovs se sont démarqués, a empêché les hôtes de permettre l’égalisation du résultat. La confusion estonienne a été «tamponnée» par Blumbergs avec un tir précis dans l’attaque – 25:20.

Toujours dans le deuxième set, l’initiative appartenait aux Lettons, atteignant 16:12 après un coup technique du capitaine Sauša. Cependant, des erreurs presque inexistantes dans le premier set, en particulier dans la réception de service, ont permis aux Estoniens de récupérer et de gagner le set avec 25:22.

Dans le troisième set, la Lettonie n’a jamais été en tête, les Estoniens ont contrôlé le cours des événements sur le terrain et Marti Juhkami avec le “paipu” a marqué le dernier point du set, l’équipe locale l’emportant avec 25:21.

Il y a eu un combat similaire dans le quatrième set, dans lequel le joueur diagonal estonien Venno devrait être félicité pour un jeu productif et imaginatif dans l’attaque. Bien que l’équipe locale ait été majoritairement en avance et que Herni Trejals a remporté l’équipe locale avec l’attaque au premier rythme (25:22), l’équipe nationale de Lettonie n’a pas permis aux Estoniens de se détendre jusqu’à la fin du match.

“C’est un peu fatigué, je sens que j’ai couru”, a commenté le leader de l’équipe nationale de Lettonie attaquant Egleskalns après le match. “Nous n’avons pas servi aussi bien que nous l’aurions souhaité, et ils ont très bien pris le service. Ce facteur de volleyball moderne très important manquait.” Il y a encore deux matchs à venir. Continuons à travailler et essayons de progresser. “

Pendant le match, le succès de l’équipe nationale de Lettonie dans le bloc a diminué. “Le principal est qu’ils ont bien pris le service et joué assez rapidement, retirant notre bloc”, explique le chef d’attaque de l’unité lettone à propos de la perte d’efficacité du bloc pendant le match. “Deuxièmement, peut-être que la fatigue accumulée est également ressentie, mais il n’y a rien à faire – jouer.”

“Si nous dormons normalement et nous nous reposons, je pense que nous ferons bien dans les deux autres matchs. Le premier match est terminé. Il n’a pas été joué depuis longtemps, quel stress nous avons enlevé. Je pense que ce sera mieux. . “

Ivanov, le joueur “libéro” de l’équipe nationale de Lettonie, avait une grosse charge en défense et en service.

“Je pense que nous étions de très bonne humeur pour le match dans le premier set”, a commenté Ivanonvs sur sa performance incroyable dans le premier set. «Tout le monde était motivé et voulait bien jouer. Nous nous sommes entraînés tout l’été et les gars avaient faim après le match. C’est pourquoi le premier set pour un tel ‘urrā!’ Est également allé. “

La réception du service s’est détériorée pendant le match. Ivanov pense que c’est un manque de pratique de jeu. «Partout, la saison s’est terminée beaucoup plus vite que d’habitude, et c’est le premier match test. Le pourcentage d’admission parfaite a chuté, mais ce n’était pas si fou. Je pense que nous avons joué acceptable aujourd’hui en admission. Bien sûr, il y a une chance de progresser . Nous travaillerons dans les entraînements et les prochains matchs de test. J’espère que tout ira bien pour les jeux à Chypre. “

Juste avant de se rendre en Estonie, le pouce du joueur a souffert à l’entraînement.

“Normal,” interrompit Ivanonvs. “Je n’ai pas pris le service avec la passe supérieure. Le même était le but avant le match – ne pas surcharger le doigt inutilement. J’ai construit quelques actes avec la passe supérieure, puis je ne l’ai pas senti. Je pense que tout sera bien.”

Tom Schwann, qui avait déjà subi une blessure à la jambe mais qui est maintenant dans la phase finale de récupération, ne pourra pas aider l’équipe dans ces matchs tests.

Les deux prochains matchs auront lieu à Tartu. Il ne sera pas possible de regarder Tartu en personne. Les organisateurs du jeu prévoient de diffuser les trois matchs sur le site “postimees.ee”.

Après les matchs tests en Estonie, les préparatifs de l’équipe nationale de Lettonie pour le tournoi de qualification du Championnat d’Europe (30 août au 6 septembre) se poursuivront à domicile, lorsque les 22 et 23 août au Centre olympique Elektrum, ils affronteront l’équipe de la meilleure ligue polonaise. Radomas “Cerrad Enea Czarni”.

Le tournoi de qualification du Championnat d’Europe du Groupe D aura lieu dans la capitale de Chypre, Nicosie, où les matches en deux tours auront lieu du 30 août au 6 septembre. Outre la Lettonie et l’hôtesse Chypre, l’Espagne et la Moldavie participeront également dedans.

Le groupe D est le seul des sept où la compétition en un seul lieu aura lieu déjà en août et septembre. Dans d’autres groupes, les jeux devraient avoir lieu en janvier.

Le tournoi final est prévu pour août et septembre 2021 en Pologne, en République tchèque, en Finlande et en Estonie. Quatre équipes à domicile et les huit meilleures équipes des Championnats d’Europe précédents en Serbie, Slovénie, France, Russie, Italie, Ukraine, Allemagne et Belgique ont déjà obtenu une place dans les 24 meilleures équipes d’Europe. Les 12 places restantes du tournoi final seront occupées par les vainqueurs de sept groupes et les cinq meilleurs gagnants de la deuxième place. Il y a sept sous-groupes dans les éliminatoires du Championnat d’Europe masculin, et le Groupe D Lettonie, Chypre, Espagne et Moldavie seront les seuls à disputer les deux tours à la fois dans un même pays, et les seuls à disputer fin août et début septembre. , avec les autres groupes finissant l’année prochaine. en janvier.

Le vainqueur de chaque groupe, ainsi que les cinq premiers finalistes, se qualifieront pour la finale du Championnat d’Europe, qui sera organisée simultanément par l’Estonie, la Finlande, la Pologne et la République tchèque.

Composition de l’équipe lettone de volleyball pour les matchs tests avec l’équipe nationale estonienne:

constructeurs – Deniss Petrovs (Nizhny Novgorod ASK, Russie), Edvins Skrūders (Jēkabpils “Lūši”), Jānis Jansons (“Limbaži” / MSĢ);

second tempo – Romans Saušs (“Argo de Sete”, France), Toms Vanags (“AERO Odolena Voda”, République tchèque), Kristaps Šmits (“Limbaži” / MSĢ), Atvars Ozoliņš (“Parnu”, Estonie), Markuss Cielavs (Savo Volley, Finlande);

diagonale – Hermans Egleskalns (“Tours Volley-Ball”, France), Edvarts Buvids (Amrisville “LINDAREN Volley I”, Suisse), Kristaps Platačs (“Parnu”, Estonie), Renārs Jansons (RTU / “Border Guard”);

premier tempo – Vladislavs Blumbergs, Zigurds Adamovičs (tous deux – Jēkabpils “Lūši”), Edgars Šimanskis (“Limbaži” / MSĢ);

libero – Ingars Ivanovs (RTU / “Border Guard”).

D’autres lisent actuellement

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.