Le Premier ministre Narendra Modi déclare que la nation est solidaire du Bengale occidental

0
20

Cyclone Amphan: Le Premier ministre Modi a déclaré que les équipes de la Force nationale de secours en cas de catastrophe travaillent dans les zones touchées.

New Delhi:

Le Premier ministre Narendra Modi a déclaré que toute la nation se tenait aux côtés du Bengale et “qu’aucune pierre ne serait laissée de côté” pour aider les personnes touchées par le cyclone dévastateur Amphan d’hier. Hier, le cyclone a frappé Kolkata, la capitale de l’État, pendant plus de quatre heures, déracinant des arbres, renversant des poteaux électriques, endommageant des bâtiments et tuant au moins 12 personnes.

“J’ai vu des images du Bengale occidental sur la dévastation causée par le cyclone Amphan. En cette heure difficile, toute la nation est solidaire du Bengale occidental. Priant pour le bien-être du peuple de l’État. Des efforts sont déployés pour assurer la normalité “, a tweeté le Premier ministre aujourd’hui.

Dans un autre tweet, il a déclaré que les équipes des équipes de la Force nationale de secours en cas de catastrophe travaillent dans les zones touchées par le cyclone.

“Les hauts responsables surveillent de près la situation et travaillent également en étroite coordination avec le gouvernement du Bengale occidental. Aucune pierre ne sera laissée pour aider les personnes touchées”, a indiqué son tweet.

Le ministre en chef du Bengale, Mamata Banerjee, a déclaré que l’impact d’Amphan était pire que la pandémie de coronavirus et a affirmé que l’État avait subi des dommages à hauteur de 1 000 000 roupies.

Hier soir, elle a décrit le cyclone comme une catastrophe. “Sarvanash hoye gelo (ce si une catastrophe) …” Je suis assis dans la salle de guerre. Mon bureau à Nabanna tremble. Je m’attaque à une situation difficile sur un pied de guerre. La tempête devrait se poursuivre jusqu’à minuit “, a déclaré Mme Banerjee dans un communiqué.

Ce matin, Kolkata ressemblait à un champ de bataille, avec des arbres abattus, des fils électriques grondés et des bâtiments endommagés bloquant les routes. La piste d’atterrissage de l’aéroport de Kolkata était gorgée d’eau, deux cintres avaient subi d’importants dégâts. De nombreuses parties de la ville ont subi une panne de courant, qui n’a toujours pas été restaurée.

Au moins deux districts – le nord et le sud 24 districts de Parganas – ont subi des dommages importants alors que les vents, avec une vitesse pouvant atteindre 125 km / h, ont chauffé les zones côtières et balayé l’intérieur des terres.

Plus de cinq lakh ont été emmenés dans des abris au Bengale et plus d’un lakh à Odisha.

https://platform.twitter.com/widgets.js .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.