le jeu reprend enfin ses droits

La solution choisie dans la semaine par l’EPCR, instance organisatrice des compétitions européennes, pour régler le sort des rencontres reportées de la 2e journée, mi-décembre, n’a pas fait que des heureux. Les cinq matches de Coupe d’Europe qui n’avaient pas pu se jouer en raison des contraintes sanitaires et de déplacement entre les deux côtés de la Manche ont été soldés par autant de nuls 0-0, avec deux points au classement pour chacun des clubs concernés.

« Cette compétition aujourd’hui n’a plus de sens », a dénoncé l’entraîneur de Bordeaux-Bègles Christophe Urios. « Entre ceux qui perdent avec 0 point, ceux qui ne jouent pas qui ont 2 points, c’est nul. Ça m’agace parce que ça fausse la compétition ».

Le leader du Top 14 jouera tout de même le coup « à fond » dimanche, dans son stade Chaban-Delmas, face à la province galloise des Scarlets, mais pour d’autres, le coeur n’y est pas vraiment.

« Aucune équité dans tout ça »

« Je ne sais pas si ça rime à quelque chose, a regretté le demi d’ouverture de Clermont Camille Lopez. On entend tout et n’importe quoi. Il n’y a aucune équité dans tout ça ». Battus à domicile par les Irlandais de l’Ulster (29-23) lors de la 1 journée, les Auvergnats ne peuvent pas se permettre un nouveau faux pas au stade Michelin contre les Anglais de Sale, dont un joueur vient d’être arrêté pour des accusations de viol.

Après avoir déjà concédé deux cours revers contre les Harlequins (20-18) et sur la pelouse du Munster (19-13), Castres, bien placé en championnat, a largement fait tourner son effectif pour accueillir la province irlandaise vendredi en ouverture de la 3e journée.

Le Stade français, qui avait très mal démarré chez les Irlandais du Connacht (36-9), aura peut-être lui aussi davantage la tête au Top 14, dans lequel il est en difficulté, qu’à son déplacement à Bristol samedi.

Le tenant du titre, Toulouse, a lui toujours fait de l’Europe une priorité et tentera d’aller chercher sur le terrain des Wasps les points abandonnés malgré lui après l’annulation de son match à Ernest-Wallon contre ces mêmes Anglais.

La finaliste malheureux de la dernière édition, La Rochelle, vainqueur de Glasgow (20-13) lors de la 1 journée, cherchera à enchaîner contre Bath, surprenante lanterne rouge du championnat anglais, mais qui y a décroché son premier succès le week-end dernier, au bout de la 12e journée. Enfin, le Racing 92, club français le mieux loti de la scène continentale grâce à ses victoires bonifiées contre Northampton (45-14) et les Ospreys sur tapis vert (28-0), voudra poursuivre son sans-faute en déplacement chez la province basée à Swansea, au pays de Galles.

Previous

Schneider marque lors de ses débuts dans la LNH pour les Rangers lors de la victoire contre les Sharks

Les employés de Heineken font grève pour la première fois depuis 1994 pour une meilleure convention collective de travail

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.