L'Assemblée vote pour interdire les couverts et les contenants en plastique jetables

Cette interdiction s'ajoute aux bâtonnets de paille et de plastique adoptés par le Sénat en juin.
L'Assemblée nationale a approuvé vendredi 14 septembre l'interdiction des couverts et des contenants jetables en plastique, à compter du 1er janvier 2020, en plus des pailles et des boîtes, malgré l'opinion défavorable du gouvernement. Adoptée en nouvelle lecture, un amendement au projet de loi sur l’agriculture et l’alimentation, adopté par 14 députés majoritaires, François-Michel Lambert (ancien député écologiste, maintenant La République en mouvement), vise à interdire aussi "la coutellerie, les steaks, les couvercles de verre jetables, les plateaux repas, les pots de crème glacée, les saladiers, les boîtes ".
Cette interdiction s'ajoute à celle des pailles et des bâtons pour boissons en plastique, adoptée par le Sénat en juin, avant que le projet de loi ne revienne à l’Assemblée faute d’accord au sein de la Commission mixte paritaire. "La France a les moyens d'agir sur ce sujet, car nous avons pu utiliser des sacs en plastique, car nous avons déjà pu voter sur des assiettes jetables. Allez plus loin! Abordons la prochaine décennie en s'éloignant de cette addiction plastique », a déclaré Lambert.

Lire aussi:


Bruxelles veut interdire les plastiques jetables

"Mieux évaluer l'impact économique et écologique"
Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert, a objecté: "Il faut un changement de comportement pour réduire le nombre de déchets, en particulier ceux des produits en plastique. Mais il faut être cohérent." J'espère que nous pourrons avoir des informations pour mieux évaluer impact économique et écologique "de cet amendement, at-il soutenu, en vain.
Cent vingt-deux membres de la majorité, dont M. Lambert, ont également obtenu l’interdiction de «récipients alimentaires pour cuisiner, chauffer et servir le plastique» dans les cantines, de la crèche à l’université, au plus tard le 1er janvier 2025. Ce délai concerne les communautés de 2 000 habitants ou plus. Pour les communautés de moins de 2 000 habitants, l'interdiction doit entrer en vigueur d'ici 2028.

Lire aussi:


Sus au plastique! Le dessous d'une "décision vertueuse" …

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.