Koen Wauters et Joris Brys font un don de plasma sanguin pour la recherche sur le COVID

| |

Belga / D. Waem

Chanteur / présentateur Koen Wauters et Joris Brys, présentateur de StuBru, ont fait un don de sang aujourd’hui au centre des donneurs de la Croix-Rouge à Malines. Les deux ont été guéris du COVID-19 et leur plasma pourrait éventuellement être utilisé pour la recherche à l’UZ Leuven.

Les deux sont tombés malades le mois dernier, mais ils sont maintenant revenus à la normale. Surtout la condition échoue toujours et il est parfois difficile de prendre une respiration très profonde. Maintenant Wauters et Brys se sont rétablis, la Croix-Rouge belge-Flandre veut savoir si leur plasma sanguin peut être utilisé dans une étude de l’UZ Leuven, dans laquelle le plasma contenant des anticorps contre le coronavirus peut être utilisé pour aider les personnes gravement malades à se rétablir.

«Nous ne pouvons utiliser que du plasma sanguin d’hommes guéris, car les femmes peuvent avoir des substances dans le sang qui pourraient aggraver l’évolution de la maladie», déclare Ine Tassignon, porte-parole de la Croix-Rouge belge-Flandre. “Dans cette étude, nous n’avons pas le temps de faire des recherches supplémentaires sur le sang des femmes, elles sont donc exclues pour le moment.”

«Je suis malade depuis deux semaines»

«Je suis malade depuis deux semaines, et ce n’est rien comparé aux gens qui se retrouvent en soins intensifs à l’hôpital», dit Koen Wauters. «Quand j’y pense, je suis heureux de donner du sang ou du plasma qui peuvent aider ces personnes à récupérer plus rapidement.

Les échantillons de sang de Wauters et Brys sont actuellement testés pour la présence d’anticorps contre le COVID-19 dans leur plasma sanguin. Dans une semaine, ils sauront s’ils sont éligibles en tant que donneur de plasma. Si tel est le cas, ils seront invités à faire un don de plasma 3 fois, un engagement que les deux sont heureux de prendre.

Encore besoin de 400 donneurs de plasma

«Une fois, il y a longtemps, j’ai donné du sang une fois mais plus jamais», dit Wauters. «L’excuse est l’emploi du temps chargé, mais bien sûr c’est une excuse ridicule quand on sait que seulement 3% des gens donnent du sang, mais 70% des gens ont besoin de sang et doivent donc compter sur les dons. Je vais vraiment faire de mon mieux pour visiter plus souvent. “

Brys n’est pas encore donneur de sang non plus, mais promet d’y travailler. «C’est une petite injection et ça ne prend vraiment pas longtemps. Si je peux aider quelqu’un avec ça, je serai heureux de le faire. » La Croix-Rouge belge-Flandre appelle également d’autres hommes qui ont récemment subi un COVID-19 à les faire tester pour voir si leur plasma sanguin contient des anticorps. Au moins 400 donneurs de plasma supplémentaires sont nécessaires pour l’étude.

Previous

Djokovic aide les enfants et est attaqué – à cause de Corona

Coronavirus à Wrocław. Six autres Bas-Silésie sont morts [19.10.2020]

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.