HPV: le vrai / faux de ce qu'il faut savoir sur le papillomavirus

Atlantico: Une enquête menée par le Cervical Cancer Trust le mois dernier a révélé qu’un certain nombre d’idées fausses persistent à propos du VPH. Près de la moitié des femmes interrogées pensaient que leur partenaire les aurait trompées si elles avaient contracté le virus.

Ce virus est-il attrapé exclusivement lors de rapports sexuels?

Stéphane Gayet : Le virus du papillome humain (HPV) ou en anglais virus du papillome humain (HPV) est communément appelé papillomavirus.

Un papillome (mot dérivé du mot papille signifiant: petite protrusion ou protubérance physiologique, le suffixe "ome" signifie une tumeur). Les papillomes sont des tumeurs bénignes de la peau ou de la muqueuse artificielle, d'apparence accidentée et se développant à partir de l'épithélium (le tissu de couverture) et du tissu conjonctif sous-jacent (tissu porteur et nourricier contenant des micro-vaisseaux). du sang).

Il est préférable de parler de HPV, car il existe différents types

Le virus HPV est un virus dont le génome est l'ADN (le génome des virus est soit de l'ARN, soit de l'ADN, contrairement aux êtres vivants dont le génome est encore de l'ADN). C'est un virus qui est physiquement et chimiquement résistant. Il convient de souligner qu’il existe dans les virus à ADN le virus de l’hépatite B (VHB) (cancer du foie) et le virus Epstein-Barr (VEV) (lymphome malin de Burkitt) qui peuvent provoquer des cancers.

Il est préférable de parler du VPH au pluriel, car il existe de nombreux types différents. Certains types, dont on parle peu, sont à l'origine des tumeurs cutanées bénignes qui sont les verrues communes des mains, des verrues plantaires et des verrues planes (juvéniles). Ces VPH cutanés se transmettent d'un individu à l'autre, mais lors d'un contact cutané étroit et soutenu, et grâce à un microtraumatisme (c'est-à-dire qu'un simple contact n'est pas suffisant). Ce sont plutôt les HPV responsables des lésions génitales qui nous intéressent ici, car ce sont eux qui dérangent. Leur transmission se produit presque exclusivement lors des rapports sexuels et quel que soit leur type (génital, anal, oral). Cependant, il n'y a qu'une seule exception, la transmission de la mère au nouveau-né et la respiration, pendant l'accouchement (lorsque la mère est bien sûr infectée génitalement).

Attention aux godes ("jouets sexuels"): ces virus sont résistants

Par ailleurs, les VPH étant physiquement et chimiquement résistants, il est théoriquement possible de contaminer un objet, une surface ou tout matériau contaminé par le virus. C'est comme ça que les godes (très connus sous leur nom anglais)jouets sexuels") sont des vecteurs efficaces du virus HPV, car ils sont utilisés par des personnes successives sans nettoyage ni désinfection. Contrairement à d'autres virus sexuels plus fragiles (en particulier le VIH), il ne suffit pas d'essuyer Dildo les virus qui restent à la surface et les sécrétions sexuelles pendant le séchage offrent une protection efficace contre les virus résiduels ainsi protégés contre la dessiccation.



Ajouter au classeurSuivez ce contributeurLecture zen



Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.