FTSE 100 marque des records en raison de la flambée des prix du pétrole

FTSE 100 marque des records en raison de la flambée des prix du pétrole

L’indice de premier ordre de Londres a atteint un niveau record jeudi, la hausse des prix du pétrole ayant contribué à la hausse des actions britanniques.
Le FTSE 100 a terminé la journée en hausse de 53,77 points à 7 787,97, marquant son plus haut niveau depuis janvier.
Il est survenu après une hausse des prix du brut Brent, qui ont augmenté de 0,79% à 79,92 dollars le baril dans l’après-midi.
Il a marqué un nouveau sommet de 42 mois pour le produit de base, suscité par la perspective d’une baisse des approvisionnements mondiaux alors que les États-Unis s’éloignent de l’accord nucléaire avec l’Iran.
Elle a aidé à lever les majors pétrolières britanniques BP et les actions «B» de Royal Dutch Shell, qui étaient respectivement en hausse de 8,1p à 584p et de 58,5p à 2,805p et parmi les plus importantes sur le FTSE 100.
Laith Khalaf, analyste senior chez Hargreaves Lansdown, a déclaré: “La mort du marché haussier a été fortement exagérée, pas pour la première fois dans l’histoire récente.
“Le FTSE a connu un début d’année difficile, mais après deux mois d’ascension, il a maintenant retrouvé et dépassé son niveau précédent.”
En Europe, le Cac 40 français et l’allemand Dax ont progressé respectivement de 0,98% et 0,91%.
Sur les marchés des changes, la livre sterling est restée stable par rapport au dollar à 1,350 mais a progressé de 0,1% par rapport à l’euro à 1,145.
Les bookmakers ont été vendus dans la matinée après que le gouvernement a annoncé qu’il réduirait la participation maximale sur les terminaux de paris à cote fixe à 2 £.
Cependant, les actions dont William Hill et Paddy Power Betfair ont fait des gains dans l’après-midi, clôturant 13,3p à 330,8p et 155p à 8,405p respectivement.
Les actions d’Ocado ont atteint un sommet historique après que l’épicier en ligne a annoncé son cinquième accord international, en partenariat avec le détaillant d’épicerie américain Kroger.
Selon les termes de l’accord, la technologie d’Ocado sera exclusivement utilisée aux États-Unis par Kroger, la société américaine prenant également une participation de 5% dans le groupe coté à Londres. Les actions ont clôturé la séance en hausse de 44,42% soit 245,2p à 797,2p.
Experian a grimpé au sommet du FTSE 100, en hausse de 95.5p à 1.804.5p après avoir annoncé des plans pour un rachat d’actions de 400 millions de dollars américains.
Les actions de Royal Mail ont souffert, chutant de 42.8p à 555p après que le patron sortant Moya Greene a rapporté une chute de 37% des profits avant impôts à 212 millions de livres pour l’année au 25 mars en raison d’une charge de retraite.
Les actions de Thomas Cook ont ​​chuté de 4,79% ou 7p à 139,1p après que le groupe a enregistré une perte de 303 millions de livres sterling dans les six mois jusqu’à la fin mars alors qu’il continue de subir une “pression sur les marges” au Royaume-Uni.
L’action de Mothercare a bondi de 24,4% ou de 5,2% à 26,5 points après que le détaillant en difficulté a dévoilé son plan visant à faire basculer la hache sur 50 magasins sous-performants et à réembaucher le chef de la direction.
Foxton, l’agent immobilier de Londres, a baissé de 2,6p à 73p après avoir enregistré une baisse de ses ventes, avec des revenus qui ont chuté de près de 15% à 24,5 millions de livres au premier trimestre.
La société a admis que les conditions sur le marché immobilier de Londres sont restées «très difficiles».
Le constructeur de maisons de campagne a mieux tiré son épingle du jeu, réalisant une croissance à deux chiffres des bénéfices au premier semestre de l’année alors qu’il continuait à construire sa base d’usines et à acquérir un promoteur concurrent. Les actions ont augmenté de 5.2p à 375.2p.
Les plus grands risers sur le FTSE 100 ont été 95.5p Auguste à 1.804.5p, National Grid en hausse de 31.6p à 864.1p, Burberry en hausse de 60p à 1.928p, et Marks et Spencer en hausse de 9.1p à 297.3p.
Les plus grandes baisses sur le FTSE 100 ont été Royal Mail en baisse de 42,8 p à 555 p, Hargreaves Lansdown en baisse de 30,5 p à 1 941 p, Mediclinic International en baisse de 10 p à 671 p et HSBC en baisse de 8,9 p à 729,9 p.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.