Forêt de Hambach en Allemagne: Expulsion de militants écologistes

Des dizaines de militants écologistes s’y étaient installés, parfois pendant des années, pour bloquer l’agrandissement d’une mine de charbon.

La forêt de Hambach est devenue en Allemagne le symbole des opposants au charbon.

Neuf activistes de l'environnement ont été légèrement blessés et 34 ont été arrêtés lors de l'évacuation de la forêt de Hambach, en Allemagne, a annoncé la police dimanche 16 septembre. L'opération de police avait déjà duré plusieurs jours dans cette forêt près d'Aix-La-Chapelle, à l'ouest du pays, près de la frontière avec la Belgique et les Pays-Bas.

Des dizaines de militants écologistes s’y sont installés, parfois dans des bâtiments situés à la cime des arbres, à environ 25 mètres du sol. Leur objectif: prévenir les coupes d'arbres planifiées par le groupe de production d'électricité RWE, et autorisées par l'administration, pour permettre l'agrandissement d'une mine de lignite, une lignite très polluante extraite à l'air libre sur de très grandes surfaces.

La présence de militants écologistes est tolérée depuis des années, mais RWE a récemment décidé de faire valoir ses droits dans ce domaine.

Lire aussi:


En Allemagne, la production laborieuse de charbon

En Allemagne, la forêt de Hambach est devenue le symbole des adversaires du charbon, qui reste une source importante de production d'électricité, principalement en raison de la sortie nucléaire du pays en 2011 pour 2022.

Bien que le charbon semble être condamné à terme, le gouvernement n’a pas fixé de date de sortie et l’exploitation de ce combustible se poursuit surtout dans l’ouest et l’est du pays. C'est aussi un problème d'emploi important dans ces régions.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.