Facebook met en place en algorithme pour lutter contre les publications sensationnalistes

C'est Mark Zuckerberg lui-même qui annonce la mise en oeuvre de cet algorithme piloté par une intelligence artificielle. Le contenu proposé sur Facebook est un problème récurrent. Il faut dire que le service est souvent critiqué pour avoir proposé des publications haineuses ou des informations fausses (ou plus communément appelées "fausses informations", comme dirait un certain président des États-Unis). Autant dire qu'après toutes ces accusations, Mark Zuckerberg tente d'offrir une nouvelle image à son réseau social gangrené par des profils et des pages dirigés par des personnes malintentionnées. Parmi ces nouvelles mesures, le grand patron de Facebook explique proposer un nouvel algorithme pour supprimer le contenu sensationnaliste de la TL des utilisateurs! Le TL des utilisateurs devrait purifier avec un nouvel algorithme C'est en tout cas ce que promet le patron de Facebook lui-même dans une nouvelle note. L'homme explique que le contenu sensationnaliste est souvent trop présent et qu'il sera désormais supprimé des utilisateurs de TL par le biais d'un nouvel algorithme. Ce problème n'est pas nouveau. Il est très présent dans les journaux télévisés aujourd'hui et est un aliment de base des tabloïds depuis près d'un siècle. […] nous pouvons résoudre le problème en punissant ce contenu pour qu'il soit moins présent et engagé. C'est au cours des prochaines semaines que cet algorithme, alimenté par une intelligence artificielle, sera mis en place afin de diffuser à l'avenir le contenu sensationnaliste. Contenu qui génère du trafic et profite à de nombreux sites, avides d'avidité. Comme toujours, Facebook pénalise ceux qui ne respectent pas les règles et va toujours dans le sens d'une purge de ses services souvent accusés d'ingérence et autres problèmes de fausses informations.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.