En France, des milliers de personnes sont allées à des rassemblements à la mémoire d’un enseignant tué par un Tchétchène

| |

Dimanche, plusieurs milliers de personnes ont participé à des manifestations en France à la mémoire du professeur Samuel Pati, décapité par l’ethnie tchétchène Abdulak A. après que Pati ait montré à ses élèves des dessins du prophète Mahomet en classe.

Les gens se sont rassemblés place de la République avec des affiches “Je suis enseignant”. Des affiches avec les slogans “Tolérance zéro pour les ennemis de la République” et “Je suis professeur, je pense à toi, Samuel” sont également visibles.

Une participante, qui s’est identifiée comme musulmane française, a déclaré qu’elle était venue au rassemblement parce qu’elle détestait le meurtre qu’elle avait commis.

Une vidéo diffusée par le Premier ministre Jean Castex montre la foule chantant la Marseillaise après une minute de silence à la mémoire de l’homme assassiné. Les manifestants portaient des masques.

Previous

Trump a autorisé la construction d’un autre terrain de golf en Ecosse | À l’étranger

Trump et Biden s’offusquent dans les États qu’ils essaient de retourner

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.