Daimler, Stellantis et Totalenergies vont former une alliance pour le développement et la production de batteries

| |

“Ensemble avec ACC, nous développerons des cellules et des modules de batterie en Europe et les produirons efficacement – adaptés aux exigences spécifiques de Mercedes-Benz”, a déclaré Oim Källenius, directeur de Daimler.

“Le partenariat nous fournira des livraisons et permettra des économies d’échelle”, a-t-il ajouté. D’ici la fin de cette décennie, la capacité de production d’ACC en Europe devrait atteindre 120 gigawattheures par an avec un investissement total de plus de sept milliards d’euros de tous les partenaires, a indiqué l’AFP. L’entreprise vise à produire un million de batteries pour voitures électriques par an d’ici 2030.

Ce n’est qu’en juillet que Daimler a publiquement admis qu’il avait décidé d’investir dans des cellules de batterie pour sécuriser l’approvisionnement de ses voitures électriques. L’entreprise souhaite vendre uniquement des voitures Mercedes-Benz entièrement électrifiées d’ici 2030. Elle entend investir 40 milliards d’euros dans l’électrification au cours des dix prochaines années.

La première usine de batteries en joint-venture à proximité de l’usine Stellantis de Douvrin, en France, prévoit de démarrer la production en 2023. La ligne pilote de Nersac sera lancée d’ici la fin de l’année. A l’usine de Kaiserslautern exploitée par Opel, désormais filiale allemande de Stellantis, ACC veut démarrer la production en 2025.

Lire aussi  L'action Nuix rebondit, Rod Vawdrey s'excuse auprès des investisseurs
Previous

L’accusation de fraude bancaire contre Brian Laundrie est «tactique» – Crime Online

L’iPhone 13 Pro Max a la plus longue durée de vie de la batterie de tous les smartphones

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.