Conrad Black, ancien magnat des médias, gracié par Donald Trump

0
15

LOrd Conrad Black, l’ancien propriétaire du Daily Telegraph, a été totalement gracié par le président Donald Trump.

Citoyen britannique né au Canada, l'ancien nabab des médias a été reconnu coupable de fraude et d'entrave à la justice en 2007 et a passé trois ans et demi en prison.

"Entrepreneur et universitaire, Lord Black a apporté une contribution considérable au monde des affaires, ainsi qu’à la pensée politique et historique", a déclaré la Maison Blanche dans un communiqué.

"Le cas de Lord Black a attiré un large soutien de nombreuses personnalités qui se sont portées garantes de son caractère exceptionnel", notamment Sir Elton John et l'ancien secrétaire d'État américain Henry Kissinger.

"Conformément à sa réputation notoire d'aider les autres, alors qu'il était en prison, Lord Black a servi de tuteur à 150 étudiants, les aidant ainsi à atteindre leurs objectifs éducatifs", ajoute le texte.

"A la lumière de ces faits, M. Black mérite entièrement cette subvention de clémence de l'exécutif."

.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.