Apple a-t-il du mal à vendre les derniers iPhone ?

Malgré une excellente santé financière, Apple montre récemment des signes de ralentissement. Habitués aux archives historiques de la société, les marchés financiers craignent depuis plusieurs semaines une baisse des ventes de l'iPhone, produit phare du groupe qui génère près des deux tiers de son chiffre d'affaires. Apple a déjà fait face au ralentissement des ventes d’iPhone au cours des derniers trimestres. Mais les revenus du groupe ont toujours augmenté grâce à la hausse du prix des nouveaux modèles. Les observateurs s'interrogent sur l'efficacité actuelle de cette stratégie. Ces dernières semaines, Apple semble déployer plus d'efforts que d'habitude pour promouvoir ses derniers modèles, l'iPhone XS et l'iPhone XR, lancés du 21 septembre au 19 octobre de 1,159 à 859 euros.

Rarement, la marque a proposé des remises sur ces nouveaux produits peu après leur sortie, pendant la durée du Black Friday fin novembre, et les a mis en vente directement sur Amazon.

Une stratégie plus agressiveSigne d'une politique marketing plus agressive, certains clients Apple ont également reçu une alerte mobile sur leur smartphone, les invitant à passer à la dernière génération d’iPhone dans le cadre du programme de mise à jour pour iPhone. La page d'accueil du site Apple aux États-Unis a également été modifiée pour afficher l'iPhone XR à partir de 449 dollars et l'iPhone XS à partir de 699 dollars, les meilleurs prix susceptibles d'être obtenus via le programme.

Apple redouble d'efforts pour promouvoir le dernier iPhone
Crédit: Apple

Selon la presse américaine, Apple a récemment réorganisé son département marketing pour relancer les ventes du dernier iPhone. De nouvelles instructions ont été données au personnel de l'Apple Store pour promouvoir le programme de récupération d'anciens modèles donnant droit à un bon d'achat sur un nouvel iPhone. Au Japon enfin, les opérateurs ont baissé le prix de l'iPhone XR en l'associant à un package. Même si le vice-président d'Apple en charge du marketing, Greg Joswiak, a récemment annoncé que l'iPhone XR était l'iPhone le plus populaire, les analystes voient que cette débauche signifie le signe d'une moindre demande pour le dernier iPhone. La décision de Apple de ne plus communiquer le nombre d'unités vendues tous les trois mois avait déjà été bien accueillie par les investisseurs, ce qui était une indication de la croissance à la baisse de l'iPhone.
Un contexte moins favorable Ces difficultés s'expliquent par la nature du marché des smartphones, devenu plus mature. La durée d'utilisation moyenne d'un smartphone est maintenant de trois ans. Les innovations technologiques deviennent de plus en plus marginales, ce qui n'encourage pas les consommateurs à renouveler leur téléphone plus souvent. Apple est également soumis à la pression de la forte concurrence chinoise. Dépassé cet été par Huawei en nombre de smartphones vendus sur toute la planète, le groupe informatique est désormais le troisième vendeur le plus important au monde, suivi de près par les marques très agressives telles que Oppo et Xiaomi. Enfin, Apple souffre d'un contexte économique défavorable. La guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine fait peser la menace d'un rapatriement de la production de l'iPhone aux États-Unis et d'une taxation de l'iPhone fabriqué en Chine lors de son importation aux États-Unis.

L'éditeur vous recommande
Lire la suite

.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.