70 personnes ont défilé contre le pass sanitaire dans le vieux Montluçon (Allier) ce samedi 23 octobre

| |

Pour le quatorzième samedi consécutif, soixante-dix manifestants ont participé au rassemblement pour dénoncer l’application du pass sanitaire. Soit une dizaine de personnes en plus que le samedi 16 octobre.

“On veut se faire entendre, dire qu’on n’en a pas fini avec nous parce que le problème n’est pas réglé”, lance Elisabeth Rey, citoyenne à l’origine de la déclaration de la manifestation en préfecture.

Face à la baisse de la mobilisation de ces dernières semaines, le mouvement n’a pas été autorisé ce samedi 23 octobre à emprunter le boulevard de Courtais pour montrer son opposition au pass sanitaire. Les soixante-dix manifestants ont donc défilé dans le vieux Montluçon pour rejoindre la place de la Comédie.

Une restructuration du mouvement ?

“Pour qu’on perdure, on doit se restructurer en association ou en collectif. On veut également faire de la place de la Comédie, qui porte bien le nom de ce qu’on pense et située devant la sous-préfecture, une agora, un lieu d’échanges où chacun puisse exprimer son opinion”, explique la militante. Le mot d’ordre du jour était donc de “rester soudés et remobiliser par la convergence des luttes”.

Pour eux, il n’y a pas de revendication plus importante que de protéger sa liberté. Ils dénoncent aussi un amendement du Gouvernement au projet de loi sur le Covid qui veut permettre aux directeurs d’école d’accéder au statut virologique et vaccinal des élèves.

Santé – Covid-19 : deux écoles et dix-neuf classes fermées en Auvergne au 22 octobre

Brian Le Goff

.

Previous

Ce que les vagues précédentes de Covid-19 nous disent sur le virus maintenant

Plus de 1 100 patients covid sont à nouveau hospitalisés…

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.