Home » voici le mot qu’il ne peut pas prononcer

voici le mot qu’il ne peut pas prononcer

by Nouvelles

Étrange, mais vrai, le mot le plus commun qu’une nounou peut dire en parlant de son travail est interdit pour Maria Borrallo, baby-sitter du prince George, de la princesse Charlotte et du prince Louis; et ce n’est pas la faute du duc et de la duchesse de Cambridge.

LIRE AUSSI => Le livre d’Harry peut-il lui causer des problèmes financiers ? Pendant ce temps, la reine réfléchit à la manière de “lui répondre”

La Borrallo, en effet, nounou de la famille royale déjà quelques mois après la naissance du petit George, qui a eu 8 ans le 22 juillet dernier, je ne peux pas du tout prononcer le mot “enfants” devant les enfants de William et Kate, du fait de sa formation au prestigieux Norland College de Bath, dans le sud-ouest de l’Angleterre, un lycée pour ceux qui rêvent de devenir un jour super nounou, un peu comme Mary Poppins.

Selon l’auteur Louise Heren, qui a passé du temps à faire des recherches sur son propre documentaire au Norland College, les étudiants apprennent à ne jamais prononcer le mot enfants, alors qu’ils sont autorisés à utiliser les enfants équivalents (synonyme d’enfants) et, bien sûr, le prénom des plus petits.

Maria Borrallo
Maria Borrallo

L’explication serait assez simple : « Le mot enfant (enfant) est interdit. C’est un signe de respect pour les enfants en tant qu’individus », a précisé Heren dans une interview au Mirror ; cependant, il peut y avoir quelque chose de plus. Alors que enfant est un terme d’origine britannique, utilisé uniquement pour désigner les enfants, kid, en plus d’être d’origine américaine, désigne également les garçons adolescents, mélangeant et superposant deux étapes totalement différentes de la formation d’un jeune adulte. Bref, des différences, pas si subtiles, qui font la différence chez une baby-sitter qualifiée comme Borrallo à Buckingham Palace.

Louise Heren a également déclaré qu’elle avait parlé à de nombreuses nounous au service des différentes familles royales et que la vie des futurs héritiers du trône est la même que celle de beaucoup d’autres enfants britanniques : on se lève tôt le matin, on prend son petit déjeuner et on puis portez l’uniforme scolaire, que cela vous plaise ou non.

Mais il y a aussi une autre règle fondamentale que George, Charlotte et Louis doivent respecter ; il est absolument interdit de crier pour eux, un simple signe de tête suffit au duc et à la duchesse pour s’attaquer sérieusement au problème. William et Kate, en effet, au lieu de punir et de gronder leurs enfants en criant à leur tour, s’assoient à côté d’eux dans le “chat sofa”, c’est-à-dire sur un canapé qui devient un lieu neutre de conversation sans jamais élever le ton de leur voix. .

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.