Unmarkable Steven Sherlock aide à sauver les espoirs de titre de Cork de 14 hommes de St Finbarr

| |

Quatorze joueurs de St Finbarr’s ont survécu à une sérieuse mise à l’épreuve de leurs qualifications lorsqu’ils ont battu Éire Óg en quart de finale du Bon Secours Cork PSFC à Pairc Uí Chaoimh.

Ils menaient par 0-11 à 0-10 lorsque Brian Hayes a vu le rouge à la 43e minute et lorsque Daniel Goulding a pointé le libre résultant pour niveler les côtés pour la quatrième fois avant la pause de l’eau, la course des champions 2018 semblait en grave danger d’être exécuté.

Ce qui a suivi était une exposition de football du côté de Togher. Ils ont été phénoménaux en défense, Ian Maguire a pris le relais au milieu de terrain et ils ont dominé leurs rivaux de Mid-Cork par 1-5 à 0-1 sur la dernière ligne droite.

Dans une fabuleuse démonstration d’équipe, personne n’a brillé plus que Steven Sherlock, cependant. Sherlock a longtemps été l’as du peloton de Barrs, mais en seconde période, il a poussé dans un nouveau domaine. Il a été remarquable en marquant sept points après la pause, trois après le limogeage de Hayes, puis il a donné la passe à Enda Dennehy pour le but de la sécurité du match à la 59e minute.

Colin Lyons et Maguire ont également botté des scores et tandis que Goulding en avait un de plus pour Éire Óg, les Barrs n’allaient tout simplement pas être battus, avec Alan O’Connor exceptionnel au cœur de leur défense moyenne.

Les outsiders auraient toujours besoin d’un bon départ pour troubler les favoris, et l’ouverture d’Éire Óg sera classée sous “idéal” pour référence future. Le vétéran ciotóg, Goulding, a ouvert son compte avec son pied droit en trois minutes et tandis que son ancien collègue de Cork Maguire a nivelé les choses quelques instants plus tard, Éire Óg a dominé.

Le milieu de terrain Jack Murphy, qui a eu le dessus sur Hayes dès le départ, les a mis en avant avant qu’un excellent bloc de John Mullins sur Sherlock n’ajoute de l’huile à leur feu. Goulding les a poussés plus loin avant qu’une course explosive de Ronan O’Toole ne permette à Dylan Foley de marquer le quatrième point d’Éire Óg.

Ils ont suivi cela avec quelques larges qui semblaient pouvoir leur couper le souffle, mais avec O’Toole, Murphy et John Cooper contrôlant le tiers central, les champions SAFC de l’année dernière ont été enhardis. Joe Cooper et Kevin Hallissey se sont retirés du jeu avant qu’un 45 de Goulding ne leur donne une avance de 0-7 à 0-1 après 13 minutes, et les Barrs se demandaient quel feu ils devaient éteindre en premier.

Surtout, St Finbarr’s a réussi un bref échange avant la pause de l’eau avec deux scores de Conor McCrickard, un de jeu et un de marque, et tout d’un coup, un déficit de quatre points ne semblait pas aussi intimidant.

Les Bleus ont poursuivi leur remontée à la reprise. Ils ont été tenaces dans les tacles et se sont imposés davantage au milieu et ont obtenu leur récompense grâce à deux scores de Sherlock sur des balles placées.

C’était ensuite au tour d’Éire Óg d’appuyer à nouveau avec Goulding tapant sur un autre gratuit avant que Murphy ne vende deux mannequins avant de frapper son deuxième score.

La défense de Barrs, cependant, était beaucoup plus au premier plan à ce stade avec O’Connor faisant bien sur Colm O’Callaghan et ils ont profité de forcer Goulding à son premier raté de la soirée avec deux scores de Sherlock et Colm Barrett pour les quitter. deux derrière à la pause, 0-9 à 0-7.

Le tour de force de Sherlock a pris de l’ampleur après la pause, et il a marqué deux points en deux minutes pour ramener les équipes à niveau pour la troisième fois avant de donner l’avantage aux Barrs pour la première fois avec un 45 sans nerf.

Il a ensuite échangé des points avec Rian O’Flynn d’Éire Óg et le match semblait prêt à aller au fil, en particulier après le limogeage de Hayes.

Les vieux Blues galants avaient d’autres idées, cependant, et ils affronteront les quatre derniers invaincus, invaincus et ininterrompus.

Buteurs pour St Finbarr’s : S Sherlock (0-10, 0-3 frees, 0-2 ’45’s), E Dennehy (1-0), C McCrickard (point 0-1) et I Maguire (0-2 chacun), C Lyons et C Barrett (0-1 chacun).

Buteurs pour Éire Óg : D Goulding (0-6, 0-1 ’45, 0-4 gratuit), J Murphy (0-2), Joe Cooper, K Hallissey, D Foley et R O’Flynn (0-1 chacun).

St Finbarr : J Kerins ; S Ryan, J Burns, C Scully; C Lyons, A O’Connor, E Dennehy ; Je Maguire, B Hayes ; D O’Brien, C McCrickard, E Comyns, A Lyne; C McCrickard, S Sherlock, C Barrett.

Abonnés : E McGreevey pour Comyns (30), B Hennessey pour Scully et C Walsh pour O’Brien (40 chacun), L Hannigan pour McCrickard (46), I O’Callaghan pour Barrett (61).

Jeune Irlande : C Kelly ; D O’Herlihy, J Mullins, C McGoldrick, M Corkery, John Cooper, D Dineen; R O’Toole, J Murphy; Joe Cooper, C O’Callaghan, K Hallissey; D Foley, D Goulding, R O’Flynn.

Abonnés : B Hurley pour Foley (52), D Kelly pour Joe Cooper (57).

Arbitre: C Lane (Banterie).

.

Previous

Résultats de l’AEW Rampage : gagnants, notes, réactions et faits saillants du 29 octobre | Rapport du blanchisseur

Alors que les cas de grippe commencent à arriver dans les hôpitaux d’Irlande du Nord, voici comment faire la différence entre elle et Covid

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.