Nouvelles Du Monde

Une maison est désormais inabordable, mais une part Heijmans ne l’est pas

Une maison est désormais inabordable, mais une part Heijmans ne l’est pas

S’il est une entreprise qui profite de la crise actuelle du marché immobilier, c’est bien Heijmans. Les nouvelles du secteur de la construction ont été particulièrement positives ces derniers temps. Le marché immobilier est au point mort et il ne semble pas que ce problème puisse être résolu rapidement, car 100 000 logements doivent être construits chaque année (à terme, 1 million de logements en 2030).

De plus, une maison moyenne est désormais devenue inabordable pour un débutant disposant d’un revenu annuel moyen. Il s’est avéré ce matin qu’une maison devrait coûter environ 435 000 € en avril 2024.

Taux depuis le début de l’année +70%

La nouvelle est tout simplement dramatique pour ceux qui souhaitent acheter une maison pour la première fois, mais cela ne s’applique pas à l’évolution des prix de Heijmans, car depuis le début de l’année (cumul), Heijmans a augmenté la part la plus rapide de tout le Damrak. Depuis le début de cette année, la valeur des actions Heijmans a augmenté d’environ 70 %.

Lire aussi  Perspectives hypothécaires pour 2023 : les taux des prêts immobiliers continueront-ils d'augmenter ? À quoi peuvent s'attendre les propriétaires de maison?

BAM, son homologue du secteur, suit avec un rendement plus qu’excellent de 57 %. Sans parler du généreux rendement en dividendes de BAM (5,3%) et Heijmans (7,1%).

Aujourd’hui, le cours de l’action Heijmans a augmenté de plus de 10 % grâce à une mise à jour stratégique bien menée. Heijmans constate une demande clairement croissante de logements, ainsi que de remplacement et d’entretien de bâtiments et de locaux commerciaux. Heijmans souhaite également jouer un rôle important dans l’entretien des routes, autoroutes et viaducs. Tout cela remonte à trois points fondamentaux de Heijmans : vivre, travailler et se connecter.

D’ici 2027, le chiffre d’affaires doit atteindre 3 milliards d’euros et la marge d’EBITDA sous-jacente doit être comprise entre 7 et 9 %. Le chiffre d’affaires de Heijmans en 2023 était de 2,1 milliards d’euros et la marge était de 6,9 ​​%. En outre, le constructeur souhaite verser la moitié du résultat net sous forme de dividende en espèces.

Lire aussi  La demande de statut d'invalidité pour dysphorie de genre devrait être rejetée

Les investisseurs réagissent avec enthousiasme et, ce qui n’est pas tout à fait illogique, BAM se réjouit de cette nouvelle. Le PDG de Heijmans, Ton Hillen, avait précédemment indiqué que la part de Heijmans devrait être beaucoup plus élevée. Vous pouvez lire pourquoi Hillen pense cela dans cette interview.


2024-05-22 11:23:41
1716372729


#Une #maison #est #désormais #inabordable #mais #une #part #Heijmans #pas

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Un F16 s’est écrasé à Halkidiki, le pilote est sain et sauf

F-16 ©Eurokinissi ” )+(“arrêter\”> “).length); //déboguer contenttts2=document.querySelector(“.entry-content.single-post-content”).innerHTML.substring( 0, document.querySelector(“.entry-content.single-post-content “).innerHTML.indexOf( “” )); contenttts2=contenttts2.substring(contenttts2.indexOf( “fa-stop\”> ” )+(“arrêter\”> “).length);

ADVERTISEMENT