Un employé de l'Apple Store envoie la photo intime du client par SMS

Le logo Apple dans l'un de ses magasins

Copyright de l'image
Getty Images

Légende

Apple dit qu'il a immédiatement enquêté sur l'incident

Un employé de l'Apple Store aurait lui-même envoyé par SMS une photo "extrêmement personnelle" d'une femme de son téléphone après avoir réparé l'appareil.

Gloria Fuentes a apporté son téléphone dans un magasin en Californie la semaine dernière, après en avoir effacé certaines données personnelles.

Elle a toutefois prétendu via Facebook qu'un employé avait trouvé une photo intime sur l'appareil et l'avait envoyée à lui-même.

Apple a déclaré avoir enquêté sur l'incident et que le travailleur n'était plus associé à l'entreprise.

'Rush over'

L'histoire de Mme Fuentes était d'abord rapporté par le Washington Post.

Elle a déclaré qu'elle avait fait un effort pour supprimer des informations personnelles, telles que des données financières, de son iPhone avant d'emporter l'appareil pour réparation.

"J'allais supprimer toutes les photos de mon téléphone aussi, mais j'ai oublié, parce qu'elles m'envoyaient par SMS qu'elles avaient décalé l'heure de mon rendez-vous. J'essayais donc de me précipiter là-bas", a-t-elle déclaré via Facebook.

L'employée qui travaillait sur son téléphone avait passé "pas mal de temps" avec lui et lui avait demandé son code deux fois, a-t-elle écrit.

'Profondément préoccupant'

Ce n’est qu’après le retour de Mme Fuentes chez elle qu’elle a compris que son téléphone avait été utilisé pour envoyer un SMS à un numéro inconnu.

"Ce mec est allé dans ma galerie et s’est envoyé une de mes photos extrêmement personnelles que j’ai prises pour mon petit ami et qui portait ma géolocalisation. Il sait donc également où je vis", at-elle déclaré.

"Je ne pouvais pas exprimer à quel point je me sentais dégoûté et combien de temps j'avais pleuré après avoir vu cela."

Mme Fuentes a déclaré être revenue sur l'Apple Store mais que l'employé en question avait affirmé ne pas savoir comment le texte avait été envoyé.

Apple a dit qu'il était reconnaissant au client d'avoir porté à son attention la "situation extrêmement préoccupante".

"Apple a immédiatement lancé une enquête interne et déterminé que l'employé avait outrepassé les strictes directives de confidentialité qui régissent tous les employés d'Apple", a déclaré la société dans un communiqué publié au Washington Post.

"Il n'est plus associé à notre société,"

Dans son message sur Facebook, Mme Fuentes a indiqué qu'elle engagerait des poursuites contre l'ancien employé.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.