Un «acte de Grinch»: Qantas demande au personnel de faire du bénévolat des heures supplémentaires à Noël | Affaires

Qantas a fait face à de vives critiques après que la compagnie aérienne a envoyé un courrier électronique au personnel lui demandant de passer du temps bénévole à l’aéroport pendant la période la plus occupée de Noël.

L'Australian Services Union (ASU) a qualifié le transporteur de "honte" et l'a accusé de "vol de salaire à Noël". Dans le courrier électronique adressé au personnel du siège, qui a été divulgué vendredi, la compagnie aérienne leur a demandé de se porter volontaire pour "donner un coup de main" pendant la période des vacances.

«Soutenir nos équipes d’aéroports au [Sydney] Au cours de la période de pointe des voyages de Noël 2018, nous testons un nouveau programme de bénévolat pour les membres de nos campus qui souhaitent apporter leur aide au front en décembre et en janvier », lit-on dans l'e-mail.

«Nous avons besoin de volontaires pour assister aux enregistrements en libre service, à la zone de dépôt des bagages, aux portes de bus, au hall des arrivées du hall et au comptoir des transferts. Les rôles attribués aux volontaires dépendront de leurs préférences, de leurs compétences et de leurs exigences en matière de sécurité. ”

Qantas a nié que le programme visait à réduire les coûts, affirmant dans un communiqué qu'il s'agissait de "répandre un peu de joie de Noël pendant une période très occupée".

«Nous augmentons toujours le nombre d'employés rémunérés pendant la période de pointe des vacances. Et nous avons également demandé aux employés du siège social s’ils souhaitaient donner un coup de main », indique-t-il dans un communiqué.

Cependant, Natalie Lang, secrétaire de l'USS pour la Nouvelle-Galles du Sud, a accusé la compagnie aérienne d'afficher «de l'avidité choquante des entreprises» et un «acte de Grinch».

«Qantas a réalisé un bénéfice de plus de 1,6 milliard de dollars cette année, impose des tarifs de Noël aux passagers et a l’audace de demander aux travailleurs les moins rémunérés de travailler gratuitement à Noël. C’est un acte de Grinch du plus haut ordre », a-t-elle déclaré.

«Soyons clairs, ce n’est pas du bénévolat. C'est un vol de salaire. Mais on demande aux travailleurs de choisir entre "faire du bénévolat" pour leur employeur ou pour leur organisme de bienfaisance local. "

M. Qantas a déclaré que les cadres avaient traditionnellement consacré leur temps à Noël, «notamment parce que c’est une chance pour eux de passer plus de temps avec nos clients et les équipes de l’aéroport».

"Les tâches des volontaires consistent notamment à distribuer des bouteilles d'eau et des chocolats de Noël aux passagers des aéroports et à aider les gens à se retrouver dans l'aérogare", a déclaré un porte-parole.

«Il est regrettable que l’ASU tente de transformer ce problème en négatif. Nous sommes tous sur le pont à cette période de l’année et nous sommes très reconnaissants au personnel du siège social d’être prêt à donner un coup de main. »

.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.