Transnet affiche sa première perte annuelle depuis des années

| |

  • Les états financiers annuels de Transnet pour l’exercice clos en mars 2021 reflétaient une perte de 8,4 milliards de rands.
  • La direction de Transnet a déclaré que la perte était attribuée à l’impact de la pandémie de Covid-19 et au verrouillage national du début de 2020.
  • Transnet a demandé que les éléments de transaction dans ses états financiers qui seraient autrement considérés comme des dépenses irrégulières, et qui ont eu lieu sous la direction précédente, soient isolés.

La première année de la pandémie s’est avérée difficile pour la société de logistique publique Transnet, car elle a enregistré une perte annuelle pour la première fois depuis des années.

La perte de 8,4 milliards de rands pour l’exercice clos en mars 2021 – par rapport à un bénéfice de 3,9 milliards de rands en 2020 – a été attribuée à des facteurs tels que les problèmes de gouvernance hérités et la pandémie de Covid-19 qui a mis fin à la plupart des activités économiques au début 2020.

Transnet a publié ses états financiers annuels vendredi après-midi, après un retard de plusieurs heures. Son assemblée générale annuelle avait duré environ trois heures.

Le PDG du groupe Transnet, Portia Derby, et le directeur financier Nonkululeko Dlamini ont attribué le retard aux discussions en cours avec le Trésor national et le bureau du vérificateur général au sujet de son audit qualifié, ainsi qu’aux constatations de dépenses irrégulières au sein de l’entité.

Dlamini a déclaré que Transnet avait enregistré une réduction considérable de ses revenus, avec un ebitda plongeant de près de 43% à 19,5 milliards de rands.

« Nous avons constaté une réduction significative de notre ligne de revenus. [Covid-19] année et on s’attendait à ce que nous obtenions ce genre de performance », a déclaré Dlamini.

Dlamini a en outre déclaré que Transnet identifiait des dépenses irrégulières jusqu’à cinq ans en arrière et la conformité avec les réglementations du Trésor national. Elle a déclaré que cela était à l’origine du retard dans la publication des états financiers annuels.

Derby a déclaré qu’au point le plus bas du verrouillage, l’exploitation minière fonctionnait à 50% de sa capacité et que l’économie dans son ensemble avait également considérablement souffert.

“Malheureusement, les revenus de Transnet ont été directement liés à l’économie mondiale et à ces secteurs. Il y a eu une dégradation de la note souveraine en novembre et Moody’s a abaissé la note souveraine au statut indésirable, ce qui a eu un impact sur nous en tant que Transnet”, a déclaré Derby.

Derby a déclaré que Transnet se concentrait toujours sur la lutte contre les dépenses irrégulières et sur la mise en place d’une politique d’approvisionnement qui permettrait à Transnet d’être plus agile.

Transnet a demandé que les éléments de transaction dans ses états financiers qui ont eu lieu sous la direction précédente, et qui autrement se refléteraient comme des dépenses irrégulières dans les états financiers et les audits ultérieurs, soient isolés.

Obtenez les plus grandes histoires d’affaires vous a été envoyé par e-mail tous les jours de la semaine.

Allez au Première page de Fin24.

Previous

8 meilleurs calendriers de l’avent de bière pour un Noël houblonné

Comment décider quel coup de rappel Covid obtenir

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.