Thionville. Malgré un soleil généreux en automne, l’année 2021 a été particulièrement arrosée

180 litres de pluie en plus

Année heureuse ou pas, 2021 a surtout été pluvieuse. Il suffit d’observer la pluviométrie : fin octobre, les statistiques affichaient déjà 768 litres d’eau au m², tombés depuis le début de l’année, contre 568 litres au m² en 2020 à la même période. Il a aussi plu un jour sur deux en septembre… Même le Lorrain le plus fervent aura du mal à contester ce bilan.

Certes, les derniers mois ont été bien moins arrosés : à titre d’exemple, il y a eu deux fois moins de pluie en décembre 2021 qu’en décembre 2020. Toutefois, cela n’a pas inversé la tendance générale.

À Sierck-les-Bains, sur le toit de notre expert Denis Hourt, propriétaire d’une station météo, les compteurs ont relevé 888 litres de pluie au mètre carré en 2021 contre 705 litres en 2020.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix


Température estivale

Mi-juillet, la station météo de notre habitant de Sierck-les-Bains annonçait 15 degrés pour la pire journée. Eh bien, il a fait presque aussi chaud la dernière semaine de décembre, avec un exceptionnel 14,4 degrés, à l’ombre !

Autre disparité impressionnante, pour ne pas dire inquiétante : le 2 novembre 2020, le thermomètre grimpait à 22,2 degrés. En 2021, la journée la plus chaude de ce même mois n’a pas dépassé les 12,9 degrés.

Le soleil fait des heures sup’

Le printemps 2021 a été particulièrement pourri. L’automne a (modestement) rattrapé la donne. Les chiffres le confirment : octobre 2021 est deux fois plus ensoleillé que l’année précédente, avec 98 heures de lumière.

Septembre 2021 emmagasine aussi 40 heures de soleil supplémentaires (avec 155 heures au total). Décembre aussi a été meilleur : plus doux et surtout plus ensoleillé, même si les rayons sont bas en cette saison. Une aubaine pour le retour des marchés de Noël, malgré un contexte sanitaire contraignant.

Tout cumulé, à Sierck-les-Bains et aux alentours, le soleil s’est montré 1 356 heures en 2021. Contre 1 280 heures en 2020.

Et la nature dans tout ça ?

« La nature était en train de repartir », relève Denis Hourt, propriétaire de la station. Cet amoureux de la nature a notamment observé des bourgeons sur les noisetiers. « La sève dans les vignes n’est pas descendue », poursuit-il.

Depuis début janvier, les températures ont baissé et vont vraisemblablement geler cette reprise précoce. Pour en connaître les conséquences, la météo hivernale sera déterminante.

Previous

Le meilleur quart-arrière s’engage à visiter l’État de Floride ce week-end

Commentaire : Changeurs de monnaie carbone. Pour ne pas avoir à payer d’amende, Peugeot vend des voitures à Toyota

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.