Home » Stade Rennais. La situation sportive de Bordeaux, le prochain adversaire, est

Stade Rennais. La situation sportive de Bordeaux, le prochain adversaire, est

by Nouvelles

« Il n’y a rien pour nous refaire prendre confiance », lâchait, résigné, l’entraîneur des Girondins de Bordeaux, Jean-Louis Gasset, à l’issue de la déroute contre Lorient le week-end dernier (4-1). Une phrase qui témoigne de l’abattement dans lequel végète le club bordelais depuis plusieurs semaines. Pour couronner le tout, leur actionnaire a décidé de ne plus financer le club. Mais même avant cela, les résultats des Aquitains étaient déjà alarmants.

LIRE AUSSI. Stade Rennais. Une vingtaine de jeunes quitteront le club cet été

Sur leurs treize derniers matches en championnat, les joueurs de Gasset ont perdu onze fois et depuis cinq matches ils encaissent au moins trois buts par rencontre. Quand on sait que Rennes vient de marquer 14 buts sur ses cinq dernières rencontres, on se dit que le match de dimanche risquerait de tourner au vinaigre pour les Girondins.

Sans milieu défensif, tout a dégringolé

Depuis la blessure du milieu défensif Otavio, survenue à l’entraînement à la mi-janvier, l’équipe a sombré défensivement alors qu’elle faisait partie des meilleures dans ce secteur en début de saison, ne concédant que trois buts sur les six premiers matches de Ligue 1. Pas géniaux dans le jeu, les Girondins n’encaissaient pas et c’était une force. Mais lors du mercato hivernal, en plus de perdre Otavio, ils ont laissé partir Pablo au Lokomotiv Moscou. Suffisant pour tout déséquilibrer.

« Ils ont perdu un match à Lyon, qu’il ne méritait pas de perdre (2-1, le 29 janvier) . Ils avaient encaissé un but venu d’ailleurs dans les arrêts de jeu de Léo Dubois. Un centre tir qui finissait en lucarne. La cassure a été là, à partir de ce moment où ils ne pouvaient plus jouer l’Europe », observe Frédéric Laharie, journaliste de sport pour Sud Ouest et suiveur des Girondins de Bordeaux.

READ  Patriots vs Broncos reportés après un nouveau COVID-19 positif

Sans aucun vrai milieu sentinelle, l’équipe n’y est plus arrivée. À Rennes, Steven Nzonzi enchaîne les titularisations depuis le début de saison et avoir une stabilité à ce poste est primordial pour performer. Actuellement à Bordeaux, c’est Jean-Michaël Seri qui est chargé de remplir ce rôle, mais rien n’y fait. « Ils l’ont recruté en prêt fin janvier, mais Seri n’est pas un numéro six et il n’est pas en forme », remarque le journaliste de Sud Ouest.

Hatem Ben Arfa n’est plus concerné

Derrière lui, la charnière est composée de Paul Baysse et de l’ex-Rennais, Mexer. « Ces deux-là sont très lents », note le journaliste Frédéric Laharie. L’expérimenté capitaine Laurent Koscielny s’étant fissuré le tendon d’Achille il y a une dizaine de jours, il ne pourra plus jouer dans la charnière avant la fin de saison. À l’image de l’équipe, Benoît Costil n’est plus décisif non plus, abandonné par sa défense. L’ancien Rennais devrait d’ailleurs quitter le club bordelais cet été… « C’est une catastrophe », résume le journaliste aquitain.

Dans le secteur offensif, en début de saison Jean-Louis Gasset avait donné les clés du jeu à Hatem Ben Arfa mais l’alchimie n’a jamais prise sur le long terme. Un clash avait même eu lieu entre l’ancien Rouge et Noir et Koscielny après le match nul contre l’OM (0-0, le 14 février) alors que les Marseillais étaient réduits à dix pendant trente minutes.

Son excès d’individualisme lui avait été reproché. Et depuis, « HBA » divague, faisant le minimum. Même si le point de non-retour n’est pas loin d’être atteint pour une descente en Ligue 2, il ne manque qu’une victoire à aller chercher pour que les Bordelais soient maintenus sportivement. Alors qu’il reste quatre matches à jouer, celui contre Rennes ne sera pas le plus évident au vu des dynamiques drastiquement opposées.

READ  Comment savoir si vous avez réussi BPUM ou non après votre inscription, vérifiez le nom sur le lien eform.bri.co.id et SMS pour l'assistance MSME

.

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.