Stade de soccer converti en refuge pour sans-abri avec COVID-19 – Montréal

Avec les épidémies de COVID-19 poussant les refuges pour sans-abri de Montréal au bord du gouffre, la ville a dévoilé jeudi une nouvelle ressource qui, selon elle, aidera à soulager la pression.

Pour le deuxième hiver consécutif, un stade de football dans la partie nord-est de la ville est en train d’être converti en un immense abri exclusivement pour ceux qui ont été testés positifs pour COVID-19.

«Lorsqu’il y a un appel du réseau de la santé pour trouver une place pour les personnes aux prises avec la COVID parmi la population itinérante, nous sommes toujours prêts», a déclaré la mairesse de Montréal, Valérie Plante, après avoir visité l’établissement.

Le stade de l’avenue Papineau sert maintenant de site d’isolement pour les personnes atteintes du virus et compte 300 lits. Il sera géré par la Croix-Rouge et la Mission Old Brewery.

Lire la suite:

Les températures glaciales ont probablement causé la mort d’un sans-abri à Montréal

L’histoire continue sous la publicité

“Cela s’est fait à la vitesse de la lumière”, a déclaré James Hughes, PDG de la Mission Old Brewery.

Avec la ville au milieu d’une vague de froid extrême et des dizaines de refuges confrontés à des épidémies parmi le personnel et les clients, quelque chose devait être fait pour séparer les personnes atteintes de COVID-19 des autres.

“Les dangers de l’isolement dans un abri sont qu’il se propage comme un incendie dans une forêt”, a déclaré Hughes.

L’hôtel Chrome, au centre-ville de Montréal, servait à héberger des malades, mais ses 150 lits se sont rapidement remplis.

Moins d’une semaine après l’appel à l’aide des militants, le stade de football est équipé et prêt à fonctionner.

« Ce sont les mêmes lits que nous avons utilisés lors des inondations que nous avons eues il y a quelques années, les mêmes lits que nous avons utilisés lorsque les Syriens sont arrivés il y a quelques années, les mêmes lits que nous utilisons dans les situations de catastrophe. Maintenant, ils sont utilisés pour les sans-abri », a déclaré Pascal Mathieu, vice-président québécois de la Croix-Rouge.

En plus des lits, le refuge dispose d’une cafétéria et d’un coin salon avec télévision. Le stade a également servi d’abri l’année dernière.

Lire la suite:

Les travailleurs de proximité se sont précipités après que Montréal a renversé sa décision de garder le métro ouvert aux sans-abri

L’histoire continue sous la publicité

« Cela donne plus d’espace et de flexibilité aux refuges existants qui font face à tant de choses et font des miracles avec si peu », a déclaré Plante.

Les sans-abri dont le test est positif dans les refuges ou dans les salles d’urgence seront transportés à l’établissement ou recevront des billets de taxi pour s’y rendre.

Le stade devient opérationnel quelques jours seulement après qu’un sans-abri de 74 ans vivant à l’extérieur est mort de froid à NDG-Côte-des-Neiges, le troisième à mourir de froid au cours de la dernière année.

Le maire a déclaré que malgré les meilleurs efforts des organismes communautaires, certains refuseront toujours de quitter la rue.

“Nous ne pouvons pas forcer quelqu’un à quitter la rue”, a-t-elle déclaré.

Hughes pense qu’on peut toujours faire plus pour convaincre les gens de venir à l’intérieur.

« Investissons-nous suffisamment dans ces relations ? Je vous dirais que non », a-t-il déclaré à Global News.

Il n’y a pas de calendrier précis pour combien de temps le stade abritera la population sans-abri, les responsables disant seulement qu’il sera utilisé à ce titre aussi longtemps que nécessaire.

© 2022 Global News, une division de Corus Entertainment Inc.

.

Previous

Une femme décède à l’hôpital après un accident à contresens sur l’autoroute, selon le coroner

L’entraîneur des secondeurs de l’État de l’Ohio, Al Washington, ne reviendra pas en 2022

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.