Sept personnes détenues à l’aéroport de Delhi pour avoir tenté d’embarquer avec de faux documents : police

La police de Delhi a arrêté sept passagers pour avoir prétendument tenté de voyager avec de faux documents depuis l’aéroport de la ville, ont annoncé mardi des responsables. Un agent a également été arrêté en lien avec l’incident, a indiqué la police.

L’agent accusé a été identifié comme étant Pankaj alias Kamal, un résident du district de Bhadohi à UP. Les passagers ont été identifiés comme étant Armandeep Singh, Amritpal Singh, Jagdeep Singh, Gurwinder Singh, Rahul Jangra, Deepak et Manbeer, ont-ils déclaré. Le 2 janvier, une plainte a été reçue vers 00h30 selon laquelle le personnel au sol d’Air India s’est approché pour le déchargement de sept passagers indiens. Ces passagers avaient déjà été autorisés par l’immigration à Londres par le vol no. Al-133 était un marin, a déclaré la police.

Lors de l’examen de leurs documents de voyage à la porte d’embarquement, il a été constaté que leurs cartes d’embarquement étaient fausses et une nouvelle vérification des documents de voyage a été effectuée, ont-ils déclaré. Au cours de la revérification, il a été constaté que leurs noms ne figuraient pas dans le manifeste de voyage final du vol Al-133 et ils ont été remis à l’immigration, a indiqué la police.

Ces sept personnes présumées ont révélé qu’elles avaient obtenu leurs cartes d’embarquement, leurs rapports de test RT-PCR et leur autorisation d’embarquer, joignant une lettre de deux agents basés à Delhi, Krishna et Kamal, pour un paiement de 12 000 000 Rs chacun. Ces agents les ont également assurés de leur installation permanente au Royaume-Uni, a déclaré un haut responsable de la police.

Lors de l’interrogatoire de l’accusé, il a également été révélé que tous ces passagers se rendaient au Royaume-Uni en tant que marins sur des CDC (Continuous Discharge Certificates) approuvés par la DG Shipping de l’Inde, a indiqué la police. Cependant, il était également prévu qu’une fois arrivés au Royaume-Uni, ils détruisent les certificats du CDC et demandent l’asile au gouvernement britannique, a déclaré l’officier. L’agent avait cette appréhension que si les passagers s’approchaient du comptoir de la compagnie aérienne pour les cartes d’embarquement, les responsables de la compagnie aérienne pourraient les appréhender sur la base de leur profil. Par conséquent, l’agent a donné de fausses cartes d’embarquement aux passagers afin qu’ils puissent éviter d’aller au comptoir, a indiqué la police.

Au cours de l’enquête, la police a localisé Pankaj à UP. Une équipe s’est rendue à Bhadohi et l’a appréhendé. Pankaj a révélé qu’il, avec ses associés Ranjeet et Krishna, avait organisé les fausses cartes d’embarquement pour les passagers, a déclaré le commissaire adjoint de la police (aéroport IGI) Sanjay Tyagi. De plus, selon les allégations du FIR, le rôle du personnel de la compagnie aérienne qui a tenté d’inciter les passagers à voyager avec de fausses cartes d’embarquement est également sous le scanner et fait l’objet d’une enquête, a déclaré la police. Pankaj est diplômé de B.Tech et travaille actuellement comme agent immobilier à Mumbai. Il travaille également comme agent à Mumbai et organise le visa/passeport par des moyens injustes, ont-ils ajouté.

-Avec entrées PTI

.

Previous

L’hôpital de la Mayo Clinic prévoit une extension de 69 lits

La Floride obtient l’autorisation d’utiliser 1 million de tests COVID qui ont expiré

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.