Scènes de ménages: un nouveau couple rejoint la série après Leslie et Leo!

Comme Anne-Elisabeth Blateau (Marion) et David Mora (Fabien) et Amélie Etasse (Camille) & Grégoire Bonnet, Claire Chust et Vinnie Dargaud ont rejoint Scenes of Households en cours de route. C'est au cours de la saison 10 que les deux acteurs commencent leur nouvelle aventure dans la peau de Leslie et Léo, un jeune couple en début de vie active.

Un nouveau "couple de personnes âgées" arrive dans les scènes de ménage
Mais plusieurs mois après cette nouveauté, les scénaristes n’ont pas fini d’élargir la famille de la série puisqu’un autre couple est sur le point de rejoindre le groupe: "on a toujours parlé d’un couple additionnel", révèle le producteur Alain Kappauf à TV Mag.
Et là, vous dites sûrement que ce sera peut-être enfin le couple gay tant attendu par les téléspectateurs. Malheureusement, ce n’est pas du tout le cas. "Ce sera un couple assez vieux" situé entre Raymond (Gerard Hernandez) et Huguette (Marion Game) et Liliane (Valérie Karsenti) & José (Frédéric Bouraly): "il y a cette période, ce dernier parcours avant la retraite qui nous intéresse ", ajoute Alain Kappauf. Rien de vraiment original alors … Aucune autre information sur le nom ou le visage des personnages n'a été révélée.
"Je sais que la société est un peu obligée d'avoir un couple homosexuel"
Et alors, qu'en est-il du duo homosexuel? Avons-nous la chance de le voir un jour dans le programme M6? Pas vraiment … Après Yann Goazempis (directeur de l’unité fiction et humour chez M6), c’est au tour du producteur de Scenes of Households de partager son désaccord: "Je sais qu’il ya un peu de société qui oblige à couple homosexuel dans Scènes de ménages Je déteste être obligé de remettre à la main On a beaucoup réfléchi, ce n'est pas un tabou, nous ne sommes pas gênés, mais nous avons simplement dit qu'avec un couple homosexuel, il n'y avait aucune rugosité sont en train de chercher. "
Il ajoute: "Nous nous demandions quoi d’autre dans la mécanique de la comédie avec ce couple, rien de vraiment, et je pense que si nous cédions, je dirais, à ce passage obligé, nous risquons d’être pris au piège de clichés." ne ferme pas la porte: "le jour où on trouvera LA chose, on intégrera un couple homosexuel." Rien n'est perdu.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.