nouvelles (1)

Newsletter

REVUE : ASUS ROG Zephyrus S17 GX703H, Intel revient dans le monde des ordinateurs portables – Présentation des ordinateurs portables

Comme de nombreux lecteurs le savent, Intel a également lancé des processeurs de 11e génération pour le segment des ordinateurs portables, offrant des performances légèrement supérieures et une prise en charge PCIe de quatrième génération par rapport à la 10e génération, surpassant AMD dans le segment des ordinateurs portables, qui n’a pas de processeurs mobiles PCIe de quatrième génération. encore. Les nouveaux processeurs Intel Tiger Lake dans une conception quad-core n’ont guère réussi à dépasser systématiquement la dixième génération précédente, devant faire pression sur les limites de puissance. Intel a travaillé un peu sur le processus 10 nm et a finalement sorti des processeurs mobiles à six et huit cœurs conçus pour le segment 45W +. Ces nouveaux processeurs devraient rattraper et même battre les processeurs concurrents de la série AMD 5000. Et nous examinerons aujourd’hui un ordinateur portable équipé de ce nouveau processeur.

Le modèle testé n’est pas le plus élevé de l’offre, il est vendu 102 990 CZK avec TVA, ASUS propose une deuxième variante, environ 5 000 CZK plus chère, elle diffère en ce qu’elle dispose de trois SSD PCIe NVMe de 1 To en RAID0.

Le modèle testé aujourd’hui dispose du matériel suivant :

  • Intel Core i9-11900H – 2,5 GHz, Turbo až 4,9 GHz, 24 Mo L3, 80-107 W TDP, 10 nm, 8C/16T
  • 2×16 Go de RAM DDR4-3200 CL-22-22-22-52 2T (16 Go intégrés)
  • NVIDIA GeForce RTX 3080 Mobile 16 Go 140 W
  • 17,3″ BOE099D, 2560×1440 IPS 165Hz
  • Samsung PM9A1 2 To M.2 2280 PCIe NVMe Gen4 x4
  • MediaTek MT7921 (802.11ax + Bluetooth 5.1)
  • Batterie 4 cellules 90Wh
  • Adaptateur 280W
  • Adaptateur 100W USB-C
  • Windows 10 Famille V21H1

Le notebook est arrivé dans son emballage standard, dans la boîte en carton on trouve le notebook lui-même, les manuels et deux adaptateurs secteur.

L’adaptateur secteur principal avec le logo ASUS ROG fournit jusqu’à 280 watts via une prise CC standard. De plus, ASUS a inclus un adaptateur de voyage USB-C 100W très compact. Avec cet adaptateur plus petit, vous pouvez utiliser l’ordinateur portable en déplacement, cependant, des performances maximales ne peuvent pas être attendues, un adaptateur 100 W n’utilisera tout simplement pas un processeur de 80 W et un GPU de 140 W à pleine capacité. Malgré tout, j’aime la présence d’un adaptateur de voyage.

L’ordinateur portable lui-même atteint des dimensions de 394x264x19,9 millimètres, tandis que le poids est aussi bas que 2,6 kilogrammes. Il ressemble à un ordinateur portable de jeu très fin et léger sur un ordinateur portable de jeu très puissant, c’est une chose tellement inhabituelle.

Le capot supérieur de l’ordinateur portable est en métal (ou en alliage d’aluminium et de magnésium) et porte le logo ASUS ROG, qui est rétroéclairé par des LED RVB.

Au dos de l’ordinateur portable, nous ne trouvons que deux échappements de refroidissement, il n’y a pas de ports.

Sur le côté droit on retrouve deux ports USB-A 10Gb/s et un lecteur de carte SD à part entière, ce qui est appréciable.

Sur le côté gauche de l’ordinateur portable, nous trouvons le reste de l’équipement portuaire, c’est-à-dire la partie principale. En dehors de l’échappement de refroidissement, nous pouvons trouver une prise d’alimentation CC ici, là encore j’ai une plainte concernant l’adaptateur secteur, qui a une extrémité à L, donc le connecteur interférera toujours avec le port HDMI ou à l’échappement du radiateur. Il y a aussi le HDMI 2.0b connecté au RTX 3080, le gigabit Ethernet en connecteur RJ45, l’USB-A 10Gb/s, l’USB-C avec ThunderBolt 4 et le support DP et PD, le second port USB-C 10Gb/s avec DP et PD. L’équipement se termine par une prise combo audio 3,5 mm. J’aime qu’il soit possible de connecter trois moniteurs externes à l’ordinateur portable de cette façon, si vous en avez un avec la prise en charge du chaînage DisplayPort, il devrait être possible d’en connecter encore plus.

Étant donné que l’ordinateur portable a été fabriqué par ASUS, bien sûr, quelque chose de spécial ne doit pas manquer. Cette fois, c’est moins fou que les écrans inclinés. Ce modèle n’a qu’un clavier inclinable, ce qui améliore en quelque sorte l’expérience de jeu grâce à l’inclinaison. Un petit inconvénient est qu’à certains angles, le clavier recouvre les voyants d’état au-dessus du clavier, qui indiquent que l’ordinateur portable est allumé, l’activité de la batterie et du disque.

La protection en tissu du clavier et de l’écran est placée sur le clavier du fabricant. L’inclinaison du portable facilite le refroidissement, car les ventilateurs aspirent l’air à travers ces espaces, et en partie à travers le capot inférieur du portable.

Le clavier a une disposition quelque peu bizarre, principalement un pavé numérique. Le clavier offre un rétroéclairage à l’aide de LED RVB. Le clavier est optomécanique et les touches parcourent une distance allant jusqu’à 1,9 millimètre. Au-dessus du clavier, ASUS a préparé une autre spécialité, à savoir la molette de défilement “Multiwheel”, qui modifie le volume dans les paramètres d’usine. Vous pouvez également appuyer sur le bouton pour couper tous les sons. La molette de défilement est configurable, elle peut modifier le rétroéclairage du clavier, les niveaux du microphone et d’autres fonctions que nous avons définies dans Armory Crate.

L’ordinateur portable a un écran joyeux avec une résolution de 2560×1440 pixels et un taux de rafraîchissement de 165Hz, apparemment un panneau BOE099D. ASUS présente une prise en charge à 100 % DCI-P3 avec validation Pantone. C’est dommage que le rapport hauteur/largeur soit de 16:9, mais sinon je n’ai rien à redire. L’écran est connecté à la puce MUX, il est donc possible d’alimenter l’écran interne à l’aide de RTX 3080, la prise en charge de NVIDIA G-Sync va de soi.

Au-dessus de l’écran se trouve une webcam 720p avec deux microphones, ASUS dispose de la fonction 3DNR, c’est une technologie qui supprime le bruit de l’image dans de mauvaises conditions d’éclairage. Je suis plus un partisan des caméras externes appropriées, donc je ne m’occupe pas de l’alimentation interne et je n’ai pas testé cette fonctionnalité.

Le couvercle inférieur de l’ordinateur portable n’a que de petits trous de ventilation pour les ventilateurs et les haut-parleurs. ASUS a décidé d’utiliser des vis à tête torx, si vous envisagez de retirer le couvercle inférieur, je vous recommande de regarder où chaque vis appartient, car le couvercle maintient en place des vis de différentes longueurs.

Le capot inférieur sert également de dissipateur thermique pour le disque NVMe, sinon nous ne trouverons rien de spécial ici.

Maintenant que vous voyez l’intérieur de l’ordinateur portable, une grande partie de l’espace est occupée par des refroidisseurs avec six caloducs, qui dissipent les températures avec le CPU, le GPU, le VRM et en partie le PCH. ASUS a utilisé du métal liquide pour la meilleure dissipation thermique possible des composants (CPU et GPU). Au bas de l’ordinateur portable, nous pouvons voir une batterie 90Wh à quatre cellules et des haut-parleurs.

Il y a trois emplacements PCIe NVMe au-dessus de la batterie, alors qu’ils prennent également en charge le SSD M.2 SATA. ASUS a installé ici un SSD haut de gamme Samsung PM9A1, il s’agit essentiellement d’un Samsung 980 Pro dans une conception OEM, donc l’ordinateur portable dispose d’un véritable SSD PCIe Gen4. C’est bien que l’utilisateur puisse ajouter deux SSD NVMe supplémentaires, mais j’apprécierais deux emplacements RAM de plus, le portable n’a qu’un seul emplacement avec mémoire remplaçable par l’utilisateur, le deuxième module est malheureusement soudé et avec une capacité de 16 Go. Je dirais que 32 Go de RAM suffiront pour les joueurs, mais j’apprécierais tout de même le deuxième emplacement, car dans cette configuration l’utilisateur est limité à un maximum de 48 Go de RAM. Si la RAM soudée disparaît, la réparation sera beaucoup plus compliquée, malgré l’impossibilité d’utiliser des modules prenant en charge les profils XMP, ce qui est possible avec certains ordinateurs portables gamers et non gamers.

Le portable a une carte WiFi 6 et étonnamment de MediaTek, c’est un modèle MT7921 (il y aurait des problèmes avec la disponibilité des modules Intel WLAN), lors du test cette carte m’a mis en colère et le portable s’est accidentellement déconnecté du test Ubiquity Unifiy AC PRO , cependant, le même chipset, je l’ai ensuite testé sur un autre ordinateur portable ASUS et il n’y a eu aucun problème, il est donc possible que je n’ai rencontré que des problèmes avec les pilotes. Si vous voulez que la carte fonctionne sous Linux, vous devez avoir un noyau 5.12 et un firmware propriétaire de MediaTek. Le module WiFi est remplaçable par l’utilisateur, il se trouve dans un slot M.2 2232 standard.

Maintenant un peu sur le processeur et la carte graphique, l’ordinateur portable dispose d’un tout nouveau processeur Intel Core i9-11900H et ASUS a décidé d’ajouter quelques watts pour que le processeur puisse joyeusement fonctionner à des fréquences plus élevées. Il devrait surpasser et peut-être surpasser les processeurs d’ordinateurs portables AMD Zen3, et aura très probablement le dessus dans certains jeux. Fait intéressant, le processeur dispose d’un cache L3 assez important, égal à 24 Mo. Le processeur a aussi une carte graphique intégrée, mais je n’ai pas testé ici, ASUS met la puce MUX en mode dGPU, donc je n’ai testé qu’en mode dGPU. Le processeur a un TDP de base de 45 watts, mais il peut fonctionner jusqu’à 135 watts, ce qui est pratiquement impossible à refroidir. Dans Armory Crate, nous pouvons définir différents profils, normalement le profil de performance est défini, lorsque le processeur a une limite de puissance allant jusqu’à 80 watts (107 watts pendant une courte période), en mode silencieux seulement 30 watts et en mode turbo jusqu’à 100 Watts. Vous pouvez voir comment les performances du Cinebench R23 diffèrent pour différents modes dans le tableau ci-dessous.

graphique-11

La NVIDIA GeForce RTX 3080 Mobile avec 16 Go de VRAM et une limite de puissance jusqu’à 140 Watts sert de carte graphique, mais grâce à NVIDIA Dynamic Boost 2, l’alimentation maximale du GPU est plutôt inférieure. Le principal avantage est la présence d’une puce MUX, le RTX 3080 alimente directement les données sur l’écran interne du portable et les données ne passent pas par l’iGPU, ce qui réduit les performances lors de la lecture sur le panneau interne. J’ai installé les derniers pilotes, au moment du test c’était la version 471.41.

Windows 10 Home était pré-installé sur l’ordinateur portable, que j’ai mis à niveau vers la dernière version 21H1.

Logiciel

Il y a une pile de logiciels pré-installés sur l’ordinateur portable avant que je puisse faire quoi que ce soit, McAfee m’a deux fois alerté d’un POSSIBLE MALWARE DANGEREUX !!! Il y a aussi l’obligatoire MS Office et une pile d’utilitaires d’ASUS.

L’ordinateur portable ne manque pas de logiciels traditionnels tels que Armory Crate et MyASUS. Vous pouvez voir à quoi ressemblent les programmes ci-dessous, dans Armory Crate, nous avons également des paramètres pour le comportement du ventilateur, les limites de puissance du processeur, la molette multifonction, le rétroéclairage du clavier, la suppression du bruit AI pour les microphones, etc. Nous ne définissons pas grand-chose dans MyASUS, nous pouvons principalement modifier le comportement de la batterie, puis surveiller l’état de la garantie et obtenir de l’aide.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT