Réseau mobile: le gouvernement veut une itinérance généralisée entre Orange, Free, SFR et Bouygues

0
34

Et si Orange, Free, SFR et Bouygues Telecom partageaient leur réseau mobile afin de pouvoir offrir la meilleure expérience à ses abonnés? C'est le rêve du gouvernement, qui tente de convaincre les patrons des différents groupes. Une tâche difficile car le vainqueur de cette manœuvre serait Free Mobile, les autres ayant beaucoup moins d'intérêt à partager.

bouygues sfr orange libre

L’ambition du gouvernement est de convaincre les opérateurs de mettre en commun leurs réseaux mobiles respectifs afin que chacun puisse offrir un meilleur service. Julien Denormandie, ministre du Logement, aurait proposé une telle solution à Stéphane Richard (PDG d'Orange), Alain Weill (PDG d'Altice Europe) et Martin Bouygues (PDG de Bouygues), rapporte Le Canard Enchaine dans un article repéré par l'univers Freebox .

Free Mobile serait le grand gagnant du partage de réseau mobile

Ce "roaming généralisé", comme on l'appelle, donnerait aux abonnés une meilleure expérience. Leur smartphone pourrait basculer vers le réseau d’un autre opérateur dans une zone grise où il n’est pas présent, ce qui pourrait également résoudre les problèmes de fréquence. Free Mobile est très présent sur le B28 (700 MHz) par exemple mais absent des B20 et B1. Cela concerne les appareils, souvent chinois, qui ne sont pas compatibles avec la bande de fréquence B28.

A lire aussi: Déploiement 4G: Free Mobile se réveille, SFR et Bouygues sont à la traîne

Mais c’est là que réside le problème: il sera difficile de persuader Orange, SFR et Bouygues Telecom d’accepter un tel accord, alors qu’il semble clair que le grand gagnant de l’histoire sera finalement Free Mobile, qui bénéficiera du réseau de son réseau. concurrents sans pouvoir offrir beaucoup en retour. "Nous avons investi des milliards de dollars dans nos réseaux, pourquoi devrions-nous partager nos fréquences? Pour nationaliser tout de suite!" a commenté l'un des trois opérateurs sous couverture anonyme. "Qui paierait le loyer à qui?"se demande un autre.

En bref, ce projet pourrait bien ne jamais aboutir. Pour rappel, SFR et Bouygues Telecom ont déjà un accord de mutualisation en cours, notamment pour ces fameuses zones d'ombre. De son côté, Free Mobile peut toujours compter sur Orange Orange jusqu'en 2020. Mais les cartes pourraient être redistribuées dans les prochaines années avec l'arrivée de la 5G.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.