Rapport: les pays rejettent l'utilisation du renseignement contre Ditib

Berlin (AP) – Les bureaux de la protection constitutionnelle de la quasi-totalité des Etats fédérés ont, après un reportage dans les médias, l'initiative de
Défense de la Constitution a refusé d'observer les services secrets de l'association de mosquée Ditib. En septembre, on s’est aperçu que l’office fédéral avait classé la plus grande association de mosquées d’Allemagne comme un cas dit test et a plaidé pour l’amener avec lui.
Surveiller les services secrets. Selon des informations de la "Süddeutsche Zeitung" ainsi que des diffuseurs NDR et WDR, la quasi-totalité des bureaux de l'État se sont opposés à la protection de la Constitution. ,

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.