quel service de streaming choisir ?

Avec l'arrivée récente de YouTube Music en France, les cartes de streaming peuvent-elles être repoussées? Alors que la scène locale Deezer est encore leader en France, les géants mondiaux du genre sont de plus en plus pressants. Difficile cependant de voir clairement dans ces offres toutes similaires à première vue. 01net.com fait le point pour vous aider à mieux choisir.

1. prix

Dix euros est le prix facturé par tous les services de streaming pour un abonnement mensuel individuel. Pour un abonnement familial de 6 personnes, cela vous coûtera 15 euros pour tout le monde. Notez toutefois que seuls Apple Music, Deezer et Spotify pratiquent un tarif étudiant de 5 euros par mois. Enfin, si vous choisissez de payer à l’avance un abonnement annuel, Amazon Music et Deezer accorderont une remise à 100 euros (au lieu de 120).

Gagnant: ex-aequo

2. Nombre de chansons

C'est l'un des arguments les plus souvent avancés par les services. Lors de ce petit jeu, Deezer est le grand gagnant avec 53 millions de chansons (plus de nombreux podcasts exclusifs). Étonnamment, le leader mondial Spotify est loin d’être le meilleur dicton sur ce point avec seulement 35 millions de chansons.

Cependant, cela ne semble pas servir ses utilisateurs quotidiennement. Notez que ces chiffres sont des estimations sur leurs catalogues globaux, tous les pays cumulés. En France, nous aurons donc logiquement accès à quelques titres de moins. Enfin, YouTube Music est le seul à ne pas communiquer sur ce point.

Gagnant: Deezer

3. Que comprend l'accès gratuit (s'il existe)

Et si vous ne payez pas pour le service de streaming? C'est en effet possible, mais votre choix serait très limité puisque seuls Deezer et Spotify proposent de véritables versions gratuites de leur service. Le français s'appuie sur un accès complet à son catalogue, avec diffusion publicitaire. Mais cela limite certaines fonctionnalités: lecture aléatoire uniquement, zappage de six titres par heure et écoute des titres hors-ligne.

Spotify a récemment revu son offre gratuite, positionnée comme un concurrent de la radio. Ainsi, nous avons accès à seulement 15 listes de lecture mises à jour quotidiennement. Cependant, vous pouvez zapper les chansons à l'infini. Un système de réduction de la consommation de données permet également de télécharger localement certains titres afin de ne pas les diffuser à chaque fois. Bien sûr, la publicité est là pour combler le manque à gagner.

Les trois autres services n'offrent que des périodes d'essai gratuites de l'ensemble de leur offre, de 30 jours à 3 mois. Notez toutefois qu'Amazon Music offre à ses abonnés premium un accès à 2 millions de titres sans frais supplémentaires.

Amazon Music Unlimited: 30 jours gratuits
Apple Music: 3 mois gratuits
Deezer: Accès à 53 millions de titres avec annonces, listes de lecture, podcasts, création de bibliothèque, lecture aléatoire, zappage de six titres par heure, pas d'écoute hors ligne.
Spotify: accès quotidien à 15 listes de lecture actualisées, création de listes de lecture, économiseur de données pour une écoute hors ligne, zapping de titres infinis, publicité.
YouTube Music: 3 mois gratuits
Gagnant: Deezer

4. Qualité des fichiers audio

En dehors d'Amazon, qui ne veut pas communiquer sur la qualité de ses fichiers, tous les autres acteurs ont leur propre approche.

Apple et YouTube misent sur la technologie AAC en 256 kbps sur la plupart des supports. Mais le service de musique de Google sait varier les plaisirs et utilise par exemple OPUS 128 kbit / s pour sa version web.

Deezer reste fidèle au bon vieux MP3 avec un encodage élevé à 320 kbit / s.

Quant à Spotify, c'est le format libre Ogg Vorbis qui est toujours utilisé principalement. Mais les choses sont beaucoup plus complexes. Le service suédois consacre une page entière à détailler chacun de ses choix en fonction du canal d'écoute. La version de bureau utilise, par exemple, Ogg Vorbis 160 kbit / s pour les comptes gratuits et 320 kbit / s pour les payeurs. Sur l'application iPhone, on passe de 96 à 320 kbit / s selon qu'on choisit une qualité basse, normale, élevée ou très élevée.

Gagnant: Apple Music et Spotify

5. Stockage de votre propre bibliothèque musicale

C’est une fonction souvent inconnue des services de streaming, mais deux, ou presque, l’offrent. Apple Music et Google Play Music (disponibles lorsque vous vous abonnez à YouTube Music) peuvent héberger vos bibliothèques de chansons existantes.

Les fichiers que vous stockez sur votre ordinateur depuis des années sont accessibles depuis n'importe quel appareil une fois téléchargé sur le cloud. Lors de ce petit jeu, Apple Music gagne avec la possibilité de stocker 100 000 chansons, alors que Google Play Music enregistre la moitié (mais la même chose avec sa version gratuite).

Gagnant: Apple Music

6. AirPlay / Chromecast / Sonos Broadcast

Écouter sa musique sur un smartphone est une bonne chose, la diffusion sur d'autres appareils est meilleure. Les haut-parleurs Sonos, par exemple, prennent en compte tous les services (à l'exception de YouTube Music très récent). Deezer, Spotify et Amazon Music sont très agnostiques et travaillent sur tous les médias. Seule Apple Music résiste en ne supportant pas Chromecast.

Gagnant: Deezer et Spotify ex aequo

7. Compatibilité avec les assistants vocaux

Avec l'arrivée des enceintes intelligentes, le support des services de streaming par les assistants vocaux est devenu de plus en plus essentiel. Sur ce point, Amazon Music et Apple Music ont l’intention de conserver leurs places en étant compatibles uniquement avec leurs propres assistants, Alexa et Siri. Mais si Siri ne supporte que Apple Music, Alexa et Google Assistant peuvent commander d'autres services. Vous n'avez rien compris? Heureusement, un tableau peut mieux résumer les choses.

Gagnant: Deezer et Spotify ex aequo

8. Listes de lecture et recommandations

C'est certainement un sujet sur lequel les passions peuvent se déchaîner. Pourtant, trois d'entre eux semblent se démarquer: Apple Music, Deezer et Spotify. Les trois leaders du marché français font un effort clair sur ce point: on le sait, il y a de l'humain derrière leurs playlists souvent très bien éditorialisées. C'était déjà le point fort mis en avant par Beats Music, l'ancêtre d'Apple Music avant son acquisition, qui communiquait fortement sur ce sujet.

Si vous ignorez les listes personnalisées mises à jour automatiquement, nous découvrons rapidement des listes de lecture plus spécialisées destinées aux amateurs de musique et pas seulement aux auditeurs les plus pressés du moment.

Les fans de musique Indus trouveront par exemple une playlist "Nine Inch Nails: remixed" sur Apple Music, qui semble dépasser les concurrents. Rien de tout à fait équivalent sur Spotify, mais l’application suédoise tire sa force des listes de lecture partagées par ses utilisateurs. Il y a une playlist "Nine Inch Nails, Remixes and B-Sides et Whatever" qui est très bien. Très pauvre en playlists pointues, YouTube Music peut aussi compter sur celles partagées par ses utilisateurs et sur ce "Nine Inch Nails Remixes" créé par un certain "thenineinchnailsarmy". Une fan du groupe américain? Ce n'est pas vraiment un doute.

Le plus grand perdant de l'histoire est certainement Amazon Music. Ses playlists semblent souvent automatisées ("The hits of the moment") ou au mieux extrêmement généralistes ("Wake up pop", "Coffee break"). Nous pensons que l’éditorialisation des playlists, la société de Seattle fait le minimum.

Sur la recommandation automatique basée sur les algorithmes, Spotify, Deezer et Apple Music se distinguent encore avec plusieurs listes de lecture automatiques renouvelées régulièrement. Qu'il s'agisse respectivement du Exit Radar, du Flow ou du Discovery Mix, les trois services saisissent généralement les bonnes recommandations et déclinent par style ou par désir (atmosphère calme, actualité, etc.).

YouTube Music n'offre qu'une seule playlist personnalisée ("Your mix"), mais compense les recommandations de géolocalisation (travail, gym, domicile, etc.). Encore une fois, Amazon Music est de retour avec une recommandation de liste de lecture, mais pas de liste de lecture personnalisée, contrairement à ses concurrents.

Gagnant: Apple Music

8. Ergonomie de l'application

C'est certainement un point difficile à décider. Enfin, que peut demander une application de streaming à un champ de recherche efficace et à un lecteur doté de boutons de commande? En cours d'utilisation, nous réalisons que certains utilisent un meilleur espace disponible sur un smartphone.

Le disque d'Amazon est plutôt vide avec des boutons de contrôle isolés, encore plus sur le long écran d'un iPhone X. La page d'accueil affiche des images très volumineuses qui gâchent également l'espace disponible. Vous devez immédiatement faire défiler pour voir le contenu supplémentaire.

Du côté de Spotify, l’écran d’accueil est beaucoup plus riche avec les recommandations en tête. Pouvoir faire défiler les sujets latéralement est également un avantage sur Amazon.

Deezer se débrouille très bien du côté du joueur, avec un accès direct aux boutons pour ajouter le morceau pour écouter ses favoris ou une playlist. En revanche, nous sommes moins fans de l’écran d’accueil d’Amazon Music, à savoir ces sujets contenant de la drague et représentés par de grands rectangles qui prennent de la place.

Apple Music utilise également ce processus, mais l’en-tête Mix par exemple a le mérite de représenter son contenu, nous voyons donc les couvertures des chansons qui y apparaissent. Pas nécessairement besoin de cliquer pour savoir à quoi s'attendre. Il existe également le système de défilement latéral pratique utilisé par la plupart de ses concurrents.

Ce système, YouTube Music, emploie également beaucoup pour compenser les grands espaces vides qui ne servent pas vraiment beaucoup entre les rubriques. Sur son lecteur, l'application en propose quelques autres, comme l'affichage continu de la chanson suivante, ainsi que les pouces pour profiter d'une chanson.

Gagnant: Apple Music et Spotify ex aequo

Un gagnant ?

En choisissant sur le podium du marché français (Deezer, Spotify ou Apple Music), il sera difficile d'être déçu. Les trois systèmes sont à peu près équivalents ou au moins compensent certains défauts par d'autres qualités. YouTube Music et surtout Amazon Music semblent être nettement en retard. Ils souffrent de certaines lacunes, notamment en termes de recommandations.

Le choix sera également basé sur votre équipement, Apple Music (nécessairement) convient parfaitement à tous les équipements de la pomme, tandis que les autres services sont beaucoup plus agnostiques quant à leur compatibilité. Enfin, si vous ne voulez pas dépenser un centime, vous devez choisir entre Deezer et Spotify, les deux seuls à proposer une version de leur service entièrement gratuite.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.