Prix ​​des carburants: un mois offert jusqu’à 50 € par mois à ses administrateurs

Il veut soutenir les salariés ayant de faibles revenus. En pleine grogne contre la hausse du prix à la pompe, le maire de Roche-la-Molière (Loire) soutient ses administrés. Il offre aux plus modestes d'entre eux un «bon carburant» mensuel jusqu'à 50 € pour qu'ils soient rendus à leur travail, qu'ils soient annoncés ce samedi. Le principe de ce coup de pouce qui s'adresse aux personnes payées au Smic obligé de prendre leur voiture pour rejoindre leur lieu de travail, a été adopté vendredi, explique Eric Berlivet, maire (SE) de cette commune de 10 000 habitants. LIRE AUSSI> Gilets jaunes: la carte des rassemblements prévus le 17 novembre
L'objectif de ce «bon carburant», de 50 euros pour un temps plein et prorata pour des temps partiels, est «encourager ceux qui ont un emploi à ne pas renoncer à une nouvelle augmentation de 7% of the taxes on the fuel prévue to 1st January », ajoute le premier magistrat de la ville de la métropole stéphanoise. Les autres bons seront distribués à partir du 1er janvier pour une durée de six mois.Une autre condition est nécessaire pour bénéficier de: parcourir entre 15 km et 40 km pour rendre à son travail, voiture 'aide fiscal, précise qui veut «privilégier l'action à la critique» et ignore encore le nombre de potentiels potentiels de cette aide. Emmanuel Macron a été élu président président.Depuis 2016, dans la région Hauts-de-France, a été mis en place. Il s'est échangé avec un chèque-carburant de 20 euros à moins de 30 km de leur domicile.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.