Home » Pourrons-nous voyager entre les communautés dans la phase 3? Oui, mais pas tous le permettent

Pourrons-nous voyager entre les communautés dans la phase 3? Oui, mais pas tous le permettent

by Nouvelles

Presque toute l’Espagne est plus proche de la nouvelle normalité. À compter de ce lundi 15 juin la plupart des CCAA entrent en phase 3 désescalade, moment auquel les autonomies peuvent déjà décider de la libre circulation entre elles et du passage à la nouvelle normalité. En réalité, La Galice profitera déjà de la nouvelle normalité à partir de lundi.

Pays Basque:

Cependant, la mobilité tant attendue devra attendre un peu. La cause, le Foyers de COVID-19 détectés dans deux hôpitaux du Pays Basque, qu’ils partent maintenant trois morts et 36 infections. Ces épidémies ont causé les dirigeants cantabrique et asturien excluent la possibilité de ouvrir un couloir entre le Pays Basque et la Galice qui permet la mobilité de ses citoyens à partir de lundi.

Cantabrie:

Cependant, comme souligné ce vendredi Président Revilla dans une interview sur Radio Euskadi, Il est «presque certain» que le 19 juin il sera possible de circuler entre la Cantabrie et l’Euskadi. Bien que, comme il le souligne, il s’agit d’une décision en suspens d’une réunion avec les Lehendakari lundi prochain.

Galice et Asturies:

Dans le cas de mobilité de la Galice avec les Asturies l’écart entre la Principauté et la Xunta sur la possibilité de lever l’état d’alerte dès lundi, une mesure rejetée par l’exécutif asturien. Le président Núñez Feijóo a annoncé vendredi que la nouvelle norme entrera en vigueur ce lundi en Galice. “On ne peut pas attendre un vaccin. La nouvelle normalité aura des règles qui seront publiées demain au DOG”, a ajouté le président de la Xunta.

Navarra et La Rioja:

Le critère de «prudence», le même que celui que le ministre Illa a demandé hier lors d’une conférence de presse, a également pesé lorsque Navarra ne lève pas les restrictions de mobilité vers les communautés voisines.

De même, le Gouvernement de La Rioja, dans une déclaration, a indiqué que La Rioja attendra la fin de l’état d’alarme le 21 juin pour l’ouverture des frontières avec les communautés voisines. Cette décision a été prise par le président du gouvernement de La Rioja, Concha Andreu, qui a pris cette décision après la réunion inter-territoriale tenue par les conseillers sanitaires de toutes les communautés autonomes.

“Notre décision devait être basée sur le dialogue avec le reste des communautés autonomes et, surtout, sur l’évolution épidémiologique des territoires voisins”, a expliqué Andreu, qui a ajouté: “Après avoir eu plusieurs conversations avec le président de Navarre, María Chivite, et celle d’Aragon, Javier Lambán, et selon les foyers survenus ces derniers jours Dans certaines zones proches, nous avons décidé d’attendre la fin de l’état d’alarme pour retrouver la mobilité entre les communautés », a annoncé le président.

Communauté valencienne:

De son côté, le président valencien, Ximo Puig, proposera une mobilité de départ en dehors de votre communauté (qui passerait complètement à la phase 3 ce lundi) avec la région de Murcie et les îles Baléares, et plus tard avec Castilla-La Mancha et Aragon, mais à une date encore à déterminer.

Castilla La Mancha:

Castilla-La Mancha attend également de passer à la phase 3 et de le faire, selon son président, Emiliano García-Page, proposera à la Santé qu’il y ait une communication entre toutes les provinces de la communauté autonome.

La carte de désescalade depuis 15J

Sur la carte suivante, vous pouvez voir à quelle phase se trouve chaque province à partir de lundi. La majeure partie du territoire national naîtra le 15 juin dans la dernière phase de la désescalade, à l’exception de Barcelone, Lleida, Madrid et une partie de Castilla y León, qui restera en phase 2, et la Galice, qui sera la première communauté autonome à atteindre le nouveau Ordinaire.

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.