Pourquoi Saint-Germain-en-Laye maintiendra son marché de Noël

| |

On attendait l’annonce de la réouverture des commerces dès ce samedi et elle est venue. Le maintien de la fermeture des restaurants jusqu’en janvier est en revanche une vraie déception. Quant aux marchés de Noël, rien pour nous éclairer.

Il ne s’agit pas de polémiquer ou de provoquer

Nombreux sont les maires qui ont d’ores et déjà pris la décision d’annuler le leur. C’est le cas du traditionnel marché de Noël de Strasbourg par exemple. De mon côté, en concertation avec les élus, les citoyens et les commerçants, j’ai décidé de maintenir celui de Saint-Germain-en-Laye.

Evidemment, il n’aura pas la même configuration que les années précédentes car il devra être organisé dans le respect de la réglementation. Ainsi, nous ne pourrons pas installer de patinoire. En revanche, nous maintiendrons notre village avec ses chalets et certaines de nos animations en renforçant les décorations et illuminations pour conserver l’esprit et la magie de Noël.

Certains peuvent considérer que « marché de Noël » et « sécurité sanitaire » sont incompatibles. D’ailleurs, les préfets recommandent d’y renoncer. Je peux comprendre leur point de vue et il ne s’agit en aucune manière pour moi de polémiquer, de provoquer ou de m’opposer aux directives du gouvernement. J’ai fait partie des maires qui ont signé la tribune en faveur du maintien de l’ouverture des commerces mais je me suis également prononcé contre les arrêtés pris par certains de mes collègues dans la mesure où ils étaient illégaux.

Une mise en oeuvre adaptée au contexte local

La protection de la santé des Saint-Germanois est, depuis le début de cette crise, ma préoccupation principale. Je me suis battu pour installer des centres de dépistage dans notre ville. Nous en avons deux aujourd’hui, un centre de tests antigéniques et un autre de tests PCR, mis en place en partenariat avec l’ARS. Dès la fin du mois d’août, nous avons pris des mesures visant à prévenir la circulation du virus : port du masque obligatoire dans les rues les plus fréquentées, piétonisation des zones à risque afin que les consommateurs puissent faire leurs courses en toute sécurité.

Lors du premier confinement, nous avons pu rouvrir nos marchés forains dans le cadre d’une expérimentation avec l’élaboration d’un protocole sanitaire strict qui a pu servir de modèle et permettre la réouverture de tous les marchés. Depuis l’instauration de l’état d’urgence sanitaire en mars dernier, je milite pour une mise en œuvre adaptée au contexte local et portée par le duo Préfet-Maire qui me semble être le plus pertinent pour prendre en considération les spécificités des territoires.

Forte de son expérience et des moyens dont elle s’est dotée, la commune est aujourd’hui en capacité d’organiser un événement, en plein air, en garantissant le respect des mesures sanitaires. Il n’y a donc aucune raison de se priver de notre marché de Noël.

Soutenir nos habitants pour qu’ils retrouvent le moral

Car s’il peut sembler anecdotique, il est un symbole et répond à des attentes citoyennes qui s’expriment chaque jour auprès des services de la ville. Au-delà de la sécurité sanitaire se posent actuellement les questions de la survie de nos commerces et de la santé morale des Français. Les résultats des études sont criants et très préoccupants.

Une ville morte, sans animations, sans fréquentations, en pleine période de fêtes, aurait, selon moi, des conséquences dramatiques. Il est de la responsabilité des maires de soutenir les commerçants. A Saint-Germain, nous menons de nombreuses actions en leur faveur. Nous avons même réalisé un film qui sera prochainement diffusé et mettra en valeur la richesse de notre centre-ville que l’ont doit entre autres à la qualité de nos commerces.

Nous devons aussi soutenir nos habitants pour qu’ils retrouvent le moral. Nous nous félicitons de la mobilisation des bénévoles et des réseaux d’entraide qui se sont créés en lien avec nos services. Ce dynamisme, cet enthousiasme doivent être portés et récompensés et c’est ce que nous comptons faire à travers nos actions.

Lire aussi : Le double discours du gouvernement sur les cœurs de ville

Previous

Voici les prévisions météorologiques d’aujourd’hui pour le 26 novembre 2020 à Tulsa, OK | Météo

Black Friday: le virus éloigne les gens des magasins physiques

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.