Pour lutter contre le plastique, ce supermarché humilie ses clients! (vidéo)

0
16

C’est une méthode de lutte contre le plastique: un supermarché canadien propose à ses clients de ne pas se tromper… de sachets en plastiques payants sur lesquels ils sont inscrits. Efficace!

À Vancouver au Canada, one épicerie a beaucoup à dire des messages humiliants!

Ainsi, si un client ne pense pas avoir son propre sac réutilisable pour faire ses cours, il est obligé de payer un plastique sur lequel on peut lire «Onguent à verrue», «Vidéo pour adulte» ou encore «Coopérative des soins du colon ». Des petites inscriptions rigolotes, qui peuvent faire se retourner les passants!

Lutter contre la pollution avec humour

Le propriétaire de l’épicerie en question s’appelle David Lee Kwee, et il assume totalement cette idée décalée pour un sensibiliser à une surconsommation de plastique. «On prenait une bière, ma fille et moi, et on disait qu'il fallait trouver une nouvelle idée», explique-t-il au quotidien canadien La Presse. «Il fallait que ce soit intéressant et gênant. Mais pas trop gênant, surtout amusant ».

Selon lui, son idée est déjà passée à la mode.

Pervers effet

À lire aussi

14 photos

Mais, avec les jeunes, l’idée ne risque pas de devenir «cool» et de perdre son intérêt? «Certaines personnes ont été spécialement conçues pour les objets de collection» de David Lee Kwee, qui a constaté l’effet de sa campagne de sensibilisation.

La ville de Vancouver n’est pas réglementée ou interdite. Chaque année, ce sont d'ailleurs deux millions de sacs qui sont jetés dans les poubelles de ville chaque semaine. Cependant, le Canada a été adopté le 10 juin.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.